Garofano Rosso

1 août, 2011

Dynastie

Classé dans : vite dit — garofanorosso @ 9:26

C’est avec un fort mélange de honte (rapport au bilan carbone de la mangue) et de fierté que je vous présente le deuxième élément de ma dynastie manguière:

 Mangouste II, Marquis du Plan de Travail, Frère du Roi Mangouste 1er, Duc du Buffet de la Cuisine, dit Mangouste le Grand:

 Né le 28 juillet de l’An de Grâce 2011:

p3007110754.jpg   p300711075401.jpgp0108110742.jpg

Lui aussi, comme son illustre frère aîné a une capacité de pousse hors du commun qui fait qu’il gagne 1 cm par jour.

Plaise au Seigneur des Manguiers qu’il reste longtemps vigoureux et puissant, comme son frère:

p2807111808.jpg 

L’avenir est assuré pour la dynastie des Mangoustes!

 

28 juillet, 2011

ça pèse, non, mais vraiment!

Classé dans : chuis ecolo ou bien? — garofanorosso @ 8:04

Nous voilà bien!

Je te parlais récemment, ici : http://garofanorosso.unblog.fr/2011/04/29/ca-pese/ de la quantité de nourriture jetée chaque année: 20 kg/an/par habitant en France. Je trouvais que c’était déjà beaucoup. Mais ce matin, en lisant mon quotidien régional, je lis un autre chiffre nettement plus alarmant encore: la moyenne serait de 90kg/personne et par an!

90 kg! En moyenne. Avec une pointe à 114.5 kg pour les Franciliens.

J’en suis restée baba. Comment expliquer un tel écart de chiffres?

En fait, le chiffre de 90 kg est celui issu d’une enquête menée par la marque Albal auprès de 2500 foyers européens: un questionnaire a été envoyé directement à la population, qui devait tenir un carnet de bord de ce qui était jeté au cours d’une semaine. Puis ces réponses ont été recoupées avec les statistiques de l’INSEE. Résultat: 89.9 kg / personne en moyenne.

Le chiffre nettement plus modeste de 20 kg est celui issu d’une étude de l’ADEME qui a analysé directement les poubelles des gens. L’ADEME a en effet étudié les décharges des collectivités.

Bon, entre 20 et 90, il y a une sacrée marge qui fait, une fois de plus, que les appels d’alarme des écolos vont être qualifiés de foutaises, de propos paranoïaques d’hurluberlus en robes à fleurs, voire d’intégristes … Quoi qu’il en soit, même « simplement » 20 kg de bouffe jetés par chaque Français en un an, ça me débecte!

Petite lueur dans cette mélasse boueuse, le Limousin, donc, serait une des régions où on gaspillerait le moins la bouffe: « juste » 67 kg/ an  (j’ai honte, sérieux!). C’est donc presque 2 fois moins que les Parisiens, mais quand même. Faut dire que traditionnellement, chez nous, c’est pas qu’on a vraiment la fibre écolo, non, c’est juste qu’on est pauvres. Le Limousin, c’est juste avant la Corse, point de vue richesse économique, mais en plus , nous on n’a ni soleil, ni mer, ni montagne… On a des prés verts. Oui. C’est beau. Oui, oui. Mais ça ne nourrit pas bien son Limousin. Alors, notre culture fait que nous détestons sans doute plus qu’ailleurs jeter de la nourriture.

Mais quand même, merde, 67 kg!! Je peux te dire qu’il y a de sacrés porcs dans ma belle région, parce que, perso, c’est pas pour me jeter des fleurs, mais je suis très très loin de ce poids. Donc, y en a des qui gaspillent sacrément…

Ah, oui, tiens, histoire de finir sur une touche sympa: 90 kg de bouffe par an, c’est 21 % des achats de nourriture qui finissent au broyeur… Presque un quart de ce que nous achetons (= payons, cher!) finit dans la décharge. En parlant au porte-monnaie, ça parle plus aux gens je pense, alors, tu finis ton assiette!!

21 juillet, 2011

Déconne pas, c’est peut être grave! (2)

Classé dans : mens sana in corpore sano?? ah ouais! — garofanorosso @ 9:39

Il y a quelque temps, je t’avais raconté un rêve bien dégueulasse à base d’ourson écorché vif, là :

http://garofanorosso.unblog.fr/2010/06/21/deconne-pas-cest-peut-etre-grave/

 ben, aujourd’hui, on passe le cran au-dessus. Si, si.

Je te raconte.

Ce matin, à 6h09, mon portable se met à vibrer (je dors avec, c’est mon réveil). Je me réveille en sursaut, le coeur tapant, je regarde le numéro, je ne connais pas, je ne réponds pas (non, à 6h du matin, je ne suis pas très causante).

Je me dis que si ce n’est pas une erreur , la personne laissera un message.

Rien.

J’ai dû me rendormir.

Et là, j’ai rêvé.

J’ai rêvé que mes collègues de travail et moi étions chez une autre collègue, genre pour un apéro sympathique. La collègue en question nous fait visiter sa maison, très belle et son shoesing: un entrepôt rempli de chaussures superbes qui ne me laissent pas indifférente. Puis, pof, nous voilà en extérieur, dans un paysage de campagne. Un petit chien est avec nous et décide de traverser une haie. Mais il renonce car, figure toi, que de l’autre côté de la haie se trouve …. un loup.

Bien. Le loup attaque. Et figure toi que ta dévouée le chope par la mâchoire, aha…. Là, tu as le droit de m’appeler Wonderwoman ou Hulk, comme tu veux. Et après avoir saisi l’animal par la mâchoire, donc, je lui décoche un coup de poing dans le bide, façon krav maga!!! Cela a pour conséquence de bien calmer le loup et de le rendre doux et affectueux comme un toutou… Ben voyons.

Alors, donc, bon. Déjà, je pense que face à un loup, je défaillerais, voire me ferais pipi dessus de trouille. Ensuite, je ne supporte pas qu’on fasse du mal aux bêtes, loup inclus, évidemment, enfin, je ne comprends pas pourquoi j’ai rêvé d’un loup.

Donc, là, déjà, ma santé mentale m’inquiète plus que d’habitude.

Mais ce n’est pas tout.

Ce matin, en cherchant sur l’annuaire inversé le nom de mon correspondant aussi mystérieux que matinal, j’ai trouvé ça:

C.

 RUE DU BUISSON AU LOUP
 60  V.

J’ai coupé le nom et l’adresse complète.

Ne reste que le plus important: le nom de la rue…

Sérieux, ça me fait froid dans le dos.

C’est grave docteur?

 

 

17 juillet, 2011

à la poubelle!

Classé dans : vite dit — garofanorosso @ 10:11

Il n’est pas fréquent qu’on fasse l’éloge de ce produit, pourtant si indispensable dans nos vies de grands gaspilleurs: le sac poubelle.

Alors, donc, bon, heu…. le sac poubelle, tu l’achetes parce que tu es obligé, tu tâches de le prendre le moins cher possible en principe, à la taille adéquate, si possible assez solide (du coup, le 1er paramètre de choix, à savoir le prix, tombe à l’eau, because, sac poubelle au rabais = déchets sur ton palier/sur tes pieds)

Bref.

Pas glam’ le sac poubelle.

Et pourtant. Certains ont compris qu’on pouvait faire de l’humour avec ces objets.

Je n’avais pas fait gaffe en les achetant. Moi, j’ai juste vu qu’ils étaient 100% biodégradables, compostables même, ça m’a plu, alors je les ai pris.  Et c’est en en installant un dans ma poubelle ce matin que j’ai vu la petite touche humoristico-sympathique de ce sac poubelle: le « sac 2 noeuds », ben, ça m’a plu!

 sac001.jpg sac0031.jpg

Tellement que j’ai eu envie d’en causer sur ce blog! Dingue!

Sinon te voilà des nouvelles de la mangue: on ne voit pas bien, mais au milieu des grandes feuilles, il y a de minuscules feuillettes qui commencent à pousser, depuis que j’ai changé de terre.

 

mangue005.jpg  mangue004.jpg 

 

 

13 juillet, 2011

Pollution quotidienne

Classé dans : chuis ecolo ou bien? — garofanorosso @ 7:50

Il n’y a pas que les marées noires, les explosions d’usines, les périphériques des villes saturés de gaz carbonique, que sais-je encore, qui font du mal à nos cellules en attaquant notre environnement avec la grosse artillerie.

Il y a aussi la pollution au quotidien, celle de tout un chacun, l’air de rien: petit papier par là, paquet de cigarettes ici, une couche culotte, une serviette hygiénique, un vélo, un chien (ah, non, ça c’est un autre sujet! )

C’est rien, mais nous sommes 60 millions en France à dire « c’est rien » et, à force, ça commence à faire beaucoup.

Il va être plus que temps de se rendre compte qu’on n’est pas seuls au monde…

Je te propose un petit diaporama édifiant, en croisant les doigts pour que le lien fonctionne, car ça vaut le détour:

diaporama dechets.

11 juillet, 2011

Austin power

Classé dans : chuis ecolo ou bien? — garofanorosso @ 8:25

Certes, j’ai beaucoup ri étant jeune en regardant les frasques seventies de ce héros de pacotille aux dents immondes, mais là, je ne viens pas te causer du film Austin Powers. Non, je viens te causer d’une initiative intéressante, quoique radicale, développée à Austin, au Texas.

Moi qui en étais restée à Dallas, les Ewings, les flingues, les cowboys crottés du pantalon autant que du cerveau, ben, voilà, c’est bien fait pour moi! Encore une fois, les préjugés tombent, et c’est tant mieux.

A Austin, donc, existe depuis peu un magasin « zéro emballage zéro déchet ». Rien n’est emballé dans les rayons, tout est en vrac, et les clients viennent avec leurs poches, leurs boîtes, leurs bouteilles pour faire leurs achats. Tout bénéf’! Pour tout le monde.

Pour l’environnement, ça veut dire plus de déchets, vu que les gens réutilisent ce qu’ils possèdent, plus de fabrication de plastiques, cartons, célophanes inrecyclables. Pour le magasin: gain de place, plus de poubelles, plus de taxe de recyclage, puisque plus de déchets. Et pour le client: plus de tri des déchets, plus de taxe sur les poubelles le cas échéant, et achat des quantités nécessaires, donc, plus de gaspillage de nourriture, et donc, prix plus justes et adaptés.

C’est sans doute un peu excessif comme méthode, il doit y avoir des produits difficiles à imaginer en vrac, genre le cassoulet (c’est la 1ère chose qui m’est venue à l’esprit…), mais c’est vrai que si chacun joue le jeu, ça peut le faire.

Sachant qu’en France les emballages ménagers représentent 20% de nos poubelles et sont recyclés à 63 %, ça donne à réfléchir. 63%, c’est bien, c’est deux fois mieux qu’il y a 10 ans, preuve que la conscience écolo entre dans les mentalités. Mais, de là à arriver à 75% en 2012, ça paraît difficile. Comme dirait le grand penseur Lao Raffarin Tseu « la route est droite mais la pente est raide »…

Source: Nouvel Observateur, 30 juin 2011, n°2434

 

8 juillet, 2011

Green Boy

Classé dans : chuis ecolo ou bien? — garofanorosso @ 7:39

C’est quoi ça me demanderas tu?

C’est un super héros doté d’aucun super pouvoir, si ce n’est celui de faire prendre conscience à chacun, chaque jour, par de petits gestes simples qu’il peut être un héros de l’écologie.

Il est vêtu d’une seyante combinaison verte (j’espère qu’elle est en coton bio…) et signe ses actions d’une licorne verte.

C’est donc pour faire la blague que ce personnage de Green Boy est né dans le cerveau de Jérôme Genevray. Et depuis plus d’un an, la vidéo « Le Green Boy et Dirty Girl » fait le buzz comme le disent les médias.

Dirty Girl, c’est la méchante, évidemment, celle qui travaille pour les industries pétrolières et qui fait même du green washing pour séduire les écolos, et le Green Boy en particulier, pour les trahir ensuite, la hyène! Mais le combat n’est pas fini!

Bref.

C’est tout mignon, c’est gentil, c’est drôle, et ce garçon a beaucoup de talent, si on en croit le nombre de prix, de récompenses et de nominations à toutes sortes de festivals.

Allez, cadeau, je te mets le lien vers le film:

 http://genevray.com/jerome/?p=1

Bon week end!

6 juillet, 2011

Krav Maga

Classé dans : vite dit — garofanorosso @ 12:15

Limoges, mardi 5 juillet, 19h30.

Je me dirige vers une petite porte en face du lycée où j’ai fait ma prépa (larmichette) et je descends par un escalier vers les tréfonds de la ville.

Arrivée en bas, techno à donf (j’adapte mon vocabulaire à la situation), machines de torture, haltères, bancs de musculation, pots de protéines sur le comptoir, gros balèzes qui s’agitent sur des engins de malheur…

Je suis arrivée à mon tout premier cours de krav maga.

Le krav maga, c’est ça : http://fr.wikipedia.org/wiki/Krav-maga

kravmaga.jpg cette image a été prise sur : http://www.secrets-de-filles.fr/krav-maga-ou-la-methode-dautodefense-israelienne/

Youpi….

Une télévision, Les Bronzés 3… Ouh, que je me sens bien dans cet antre du muscle…

Un gentil garçon en bermuda spiderman et veste sans manche, les bras couverts de tatouages m’accueille. Je lui explique la raison de ma présence. Il m’indique un vestiaire et je vais me changer. Là, une dame se change aussi, et paf, me tutoie directement. Voui, merci… Je me change et je sors. Je ne sais pas où me mettre, tout le monde a l’air de bien connaître le lieu et ses habitants singuliers. Des gens avec des pantalons noirs et des t-shirts marqués « fédération européenne de krav maga. Israeli martial arts » qui font des abdos sur un banc incliné…  Voui, voui. Je me sens assez bête.

Honnêtement, je commence à sentir monter de la peur. Pas du stress, non, non, de la peur.

Heureusement, arrive le prof, un collègue de ma boîte – 2 mètres, 110 kilos, crâne rasé, yeux bleu acier –  qui m’avait dit de passer voir et pourquoi pas commencer à entrer dans le vif du sujet. Je me sens un peu moins mal. Je sais au moins que je suis au bon endroit.

Et le cours commence. Ah, ben, tu y rentres vraiment dans le « vif du sujet », le sujet étant ton partenaire:  on s’amuse à se mettre des baffes et à les esquiver. C’est ça le krav maga: tu mets des gnons et tu les évites, tu te fais étrangler et tu tues le mec, tu prends un coup de poing et tu arraches la glotte du type. Oui, c’est un peu violent comme art martial. Ca a été inventé par l’armée israélienne, c’est pas de la gnonotte en somme.

Et c’est super!  Après 1 heure de cours, je sais comment me libérer d’un malappris qui viserait à m’étrangler, le fourbe, je sais comment buter avec les mains un malandrin qui aurait dans l’idée de me mettre une taloche, je sais comment frapper le margoulin  pour lui faire recracher ses bijoux de famille par les oreilles (et oui, sa glotte a déjà été déchirée d’un coup de poing habilement placé!)…

Bref, le krav maga, c’est extra!

Et puis, j’ai fait une découverte prodigieuse sur moi même: non pas que je suis capable de tuer un homme avec une main, mais que je suis gauchère… Alors que je me pensais bêtement droitière depuis 34 ans et 11 jours, ben, non, hier soir, j’ai appris que j’étais gauchère. Ca se voit au pied d’appui, et à la façon de frapper paraît-il … Diantre! Alors, ça ne va pas arranger mes affaires cette histoire car j’ai déjà beaucoup de mal à différencier ma gauche de ma droite ( ça vient peut être du fait que je suis une gauchère qui écrit de la main droite, ou de la connerie, aussi, oui), d’autant plus quand je dois reproduire les mouvements montrés par un type placé en face de moi. Heureusement qu’il n’y a pas en plus de miroir là bas, sinon, mes sinapses collapseraient!

Ensuite, il va falloir que je m’habitue à cette déplaisante odeur de pieds qui traîne toujours dans les salles de sport, mais je pense que je vais pouvoir continuer à apprendre à tuer dans la bonne humeur et la franche camaraderie et de la main gauche s’il vous plaît!

 

kravmaga.gif 

Alors, oui, bon, on rigole, on plaisante, mais le krav maga est un véritable art martial, hein, pas un sport de brutes épaisses. Comme tout art martial, il implique respect, discipline et … respect. Bon. Tu salues la salle et le prof quand tu entres, tu te contrôles, tu ne tapes pas pour de vrai (surtout là, je t’assure que tu tues le mec en face si tu touches). Ce n’est pas du combat de rue, c’est un art martial qui t’apprend surtout à gérer ton stress, à connaître tes capacités, à faire confiance à tes réflexes, à prendre confiance en toi, sachant que tu es capable de te défendre en cas de besoin. Rien que ça, je pense que ça te donne d’entrée une assurance dans la rue, qui peut éventuellement éviter qu’on te cherche des noises, et éviter de se mettre en situation de danger, c’est le 1er principe du krav maga.

5 juillet, 2011

Rythme de croisière

Classé dans : vite dit — garofanorosso @ 8:24

« Ah la la », me disais-je récemment (oui, je suis prolixe parfois), « ah la la » disais-je donc, « je n’écris plus rien dans ce blog ».

« Un papier de temps à autre, parfois, même pas un par semaine, y a du mou dans les cordages », me disais-je aussi – je me parle beaucoup, forcément, je ne vais pas me mettre à parler à mon chat, je préfère parler toute seule…

Heu…

Bon.

Mais en fait, c’est tout à fait normal. Je n’écris plus tous les 2 jours pour te parler d’une super découverte (genre … le bicarbonate de soude ou le vinaigre blanc … découverte s’il en est, non?…. ), parce que j’ai atteint un rythme de croisière en matière de vie écolofriendly. A présent, le bio, le local, le local-bio, le recyclable, le durable, le malin, le pas con, le décroissant, l’économique, le « putain-mais-ça-fait-des-siècles-que-ma-grand-mère-fait-ça! « , tout ça, quoi, ben, c’est devenu naturel (arf!) , réflexe même.

La lecture assidue des étiquettes dans les magasins, les fringues écolo, les chaussures en cuir végétal, les fruits de saison…. normal. Et, en général, on ne raconte pas sa vie « normale » sur un blog, on essaie de causer de choses intéressantes pour les autres, ou, pour soi au moins.

Donc, la routine écolo s’étant à présent bien installée dans ma vie, ben, les papiers se font moins fréquents. Quoi qu’il en soit, je n’ai pas la moindre envie de raccrocher les datas, et je ne compte pas laisser mourir ce blog qui m’a permis de partager des idées, des produits, des comportements, des bouquins aussi.

Et je te promets que je vais me mettre à chercher d’autres trucs et astuces, d’autres produits, d’autres marques, d’autres idées vertes, pour démocratiser encore le comportement écolo dans la vie de tous les jours. Et je crois que vu ce qui se présente aux élections chez les écolos, on va avoir besoin de se recentrer vraiment sur la vraie vie des vraies gens…

Ah, tiens, deux nouvelles photos de ma mangue, j’crois bien qu’elle stagne là… Faut que je trouve de la terre, vite, le petit pot dans lequel Mangounet 1er (oui, j’attends une dynastie: j’ai planté deux autres noyaux, ouiiii, je sais, la mangue c’est le mal, mais on me les offre, je ne peux pas les refuser, j’adore ça! )  a vu le jour commence à être trop juste et je vais devoir le remporter dans pas tard, mais, aaaaaaaah, je n’ai plus de terreau.

p050711091601.jpg  p0507110916.jpg

Tiens, ben, voilà, je te dirai si j’ai trouvé du terreau bio! Aha! Ca compensera l’empreinte carbone des mangues…

 

1 juillet, 2011

Des nouvelles de la mangue!

Classé dans : vite dit — garofanorosso @ 7:31

A la demande générale (je me fais des films si je veux!), voici quelques nouvelles du bébé mangue (c’est plus mignon que « noyau ») qui pousse dans ma cuisine.

C’est vraiment très agréable cette plante, ça pousse à vue d’oeil.

Carrément.

La voici donc le 27 juin dernier :

 p270611184101.jpg  p2706111841.jpg

 

Et la voici 3 jours après, hier quoi :

 

p300611182701.jpg   p3006111827.jpg

 A vue d’oeil, je te dis!

C’est vraiment une plante gratifiante pour tout jardinier en herbe!

 

1...34567...22
 

Café Philo Sophia - Maison ... |
b2igibiireponse |
promo afpa grec 2010 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sociologie:Système L.M.D
| Collège Notre Dame
| LEGOVORE-STARWARS