Garofano Rosso

  • Accueil
  • > un p'tit coup gueule en passant

16 janvier, 2012

L’écologie jusqu’au bout du bout!

Classé dans : un p'tit coup gueule en passant — garofanorosso @ 13:30

Je suis écolo, je suis décroissante, et là, depuis ce matin, j’ai poussé le credo jusqu’à l’extrême!

Des petits rigolos prônent l’usage des toilettes sêches, moi, j’ai inventé le concept suprême : la salle de bain sans eau!

AHA!!!

Fini le gaspillage de litres et de litres d’eau pour décrasser la peau des pieds, finie la flotte souillée par le shampooing, fini aussi le temps perdu à se rincer la bouche chaque matin, bla bla bla, tout ça c’est du chiqué pour coquettes!

Et j’ai gagné une pièce vide pour y mettre le vide de ma vie d’écolo décroissante…

agade, comme c’est beau l’écologie :

L'écologie jusqu'au bout du bout! dans un p'tit coup gueule en passant en-train-21-225x300

J’essaie de sourire mais en fait, tu l’auras compris, ce que je vis ne me fait VRAIMENT pas rire!

En juin 2011, j’ai pris des contacts pour refaire faire ma salle de bain chez LAPEYRE (je les cite). Octobre, les travaux doivent commencer. Mi-octobre, l’artisan vient et me dit que la douche que j’ai choisie ne convient pas et que je dois refaire le devis et attendre encore, pour recommencer les travaux.

Je m’exécute. Deuxième devis, deuxièmes travaux. Ce matin. L’artisan démonte TOUTE ma salle de bain, enlève TOUT, et ensuite, déballe la nouvelle douche. Pétée.

Le bac à douche est félé. 450 €. La douche la plus chère du catalogue pratiquement… Félée.

L’artisan repart avec mon bac à douche pété chez LAPEYRE. On m’appelle à 12h01: pas de bac en stock, aucune idée du délai pour en avoir un.

Je suis restée polie, mais je me prépare quand même à y aller pour les pourrir en public cet apres midi…

là, je fais tout pour garder mon calme, mais je suis à 25 de tension… au bas mot… Et ça, c’est pas écolo…

11 janvier, 2012

Vive la décroissance, crévin diou!

Classé dans : un p'tit coup gueule en passant — garofanorosso @ 8:24

Régulièrement, la télé propose des reportages édifiants sur des escrocs qui font croire à des naïfs (souvent âgés) qu’ils ont gagné leur poids en or, 1 000 000 d’€, du vin, des bijoux, toute sorte de choses, quoi. Ces bonimenteurs ont trouvé leurs dignes successeurs dans les sites de vente en ligne, je te jure! Et là, ça ne touche pas que les vieilles dames un peu séniles (j’entends les chuchottements au fond, là bas! ) . T’as intérêt à bien tout lire, et à bien tout vérifier avant de cliquer sur la touche « valider » pour le code de la carte bleue!

Sur un malentendu, un manque d’attention, hop, te voilà en position optimale pour te faire enc… à sec avec de la limaille. Deux fois, ces deux derniers jours je suis passée à ça de la faute. 

Voici un conte moderne sur la consommation de masse ou comment la décroissance peut sauver ton compte en banque et ton honneur!!  

Avant hier, je reçois un mail de Priceminister, où je vends et achète régulièrement:

Vive la décroissance, crévin diou! dans un p'tit coup gueule en passant pm-reduc-300x212

Cool!! Un peu surprenant, mais cool! J’ai besoin de bottes.

C’est justement en passant une commande pour des bottes d’occas en cuir, que je me suis rendu compte que le petit point devant le 40 signifiait en fait 0. Je n’avais pas 40€ de réduction - ce qui entre nous me paraissait miraculeux aussi -   mais bien 40 centimes. Autant te dire que la commande a été annulée séance tenante.

Hier, rebelote. BrandAlley: site de ventes privées avec des réductions allant jusqu’à 90%, ça rigole plus.

brand-reduc-300x177 dans un p'tit coup gueule en passant

A l’invitation d’une amie, je m’inscris et reçois ceci: un bon de réduction de 10 €. Je lis bien jusqu’au bout cette fois: 10 € pour toute commande de 50 € hors frais de port. En plus, livraison gratuite pour toute commande supérieure à 35€.

Allez, je me lance: une belle paire de bottes en cuir, de grande qualité, plus de 100 €, qui me feront plusieurs années sûrement et qui permettront à mes vieilles tatanes de se reposer enfin après des kilomètres de goudron et de pavés. Hop hop hop, le code de réduction. Je fais tout comme il faut, mais je reste méfiante; et bien m’en a pris!

Arrivée pratiquement à l’étape du dégainage de CB, je remarque que  1/ les 10 € n’ont pas été déduits, 2/ j’ai 5 €de frais de livraison. Je comprends alors que ce bon de réduction et la livraison gratuite ne s’appliquent que pour des articles non remisés, c’est à dire pour 0.001 % des articles présents sur ce site puisque ce site est justement un site de… remises de grande ampleur…

Ils sont très forts, parce que la nana de base (dont je fais partie), une fois qu’elle a passé en revue les 659 modèles de bottes,  qu’elle a trouvé celles qui lui ont tapé dans l’oeil, qu’elle a tout bien rempli pour passer sa commance ben , ma foi, tant pis, les 10 € de reduc elle les laisse tomber, elle a trrrrrrrrrrop envie de ces bottes là, qui tournent devant elle, et pis , ma foi, 5 € de frais de port, c’est pas la mer à boire. Et elle commande quand même. Et paf. Ben, pas moi. On me promet des choses, on assume! Ah mais!! Sinon, on ferme bien sa mouille et on ne me fait pas miroiter de faux espoirs!

Bref,  j’ai remis mes envies de bottes en cuir dans ma poche avec mon mouchoir dessus. J’irai chez mon vendeur de godasses de Limoges, j’essaierai toutes les bottes du magasin, avec des étiquettes dessus, et je discuterai en plus avec les vendeuses. Ce sera nettement plus agréable et nettement moins cher aussi. Et puis, je serai sûre que les pompes viennent d’Italie et pas de Chine vendues à pris d’or.  Et toc.

 

3 novembre, 2011

Charlie

Classé dans : un p'tit coup gueule en passant — garofanorosso @ 10:20

Je ne peux pas rester silencieuse face à la connerie profonde, et l’incendie du journal Charlie Hebdo me glace et me donne des envies homicides – ou du moins, de sacrées envies de claques dans la gueule.

Ce matin, en rédigeant ce papier, je parlais d’intégristes religieux qu’on soupçonne d’avoir fait le coup, mais il semble que pour le moment, rien n’est certain. Cette ignominie peut être l’oeuvre de n’importe qui : taré du goupillon, agité de la charia, débile profond aviné (= membre du FN), crétin patenté qui passait pas là avec un cocktail molotov à la main, comploteur visant à faire réélire Nicolas ; les candidats potentiels ne manquent pas.

Bref, on ne sait pas. Donc, je garde pour moi mes considérations anticléricales mais je ne peux cependant pas passer cet événement sous silence, c’est trop grave.

Cela étant dit, ce blog est un blog consacré à l’écologie, au DD, à la décroissance, pas à la politique. J’ai assez mangé de menaces de tous ordres sur overblog avec mes papiers politiques, ça suffit.

Il n’empêche que quand la politique, l’actualité et l’écologie se mèlent à l’humour, pour lutter contre la plus crasse et criminelle des conneries,  je ne peux pas résister. Je te livre donc une illustration contenue dans le numéro spécial « Charlie » de Libération: 

charlielib.jpg 

Moi, ça m’a fait marrer!

17 septembre, 2011

Ca m’énerve… et du coup, ça me rassure!

Classé dans : un p'tit coup gueule en passant — garofanorosso @ 16:43

J’ai cru pendant quelques semaines que je ne serais plus capable de m’agacer pour des conneries, mais si!

ouf.

La dernière en date; une pub pour Carrefour (là, je cite le nom en entier, des  fois que mon blog soit référencé pour leur faire une bonne pub, na !), pub idiote (sans blague) qui démontre que le règne de la surconsommation, du gaspillage et de la merde n’a pas fini de faire des ravages sur nos porte-monnaie et notre planète.

Je l’ai vue cet après midi pour la première fois. C’est une pub avec un chauve qui se sèche le crâne avec un sèche-cheveux. La voix off lui demande pourquoi il a acheté cet appareil dont il n’a visiblement pas le moindre besoin, et l’autre de répondre en montrant bien l’appareil : « 9 € 90″.

Voilà.

Donc, à partir du moment où c’est pas cher (quoique, 9.90€ pour de la bouse, c’est pas donné), il faut l’acheter, même si – et surtout – si on n’en a aucun besoin.

Ben, ça me met hors de moi, ça. Le gaspillage, l’exploitation de la misère des pays pauvres qui fabriquent ces zouilles pour 20 centimes, et qui nous sont vendues à moins de 10€ ensuite, la surconsommation érigée en mode de vie.

Acheter, acheter, acheter…

Ca me donne envie de vomir, et je suis donc rassurée sur ma capacité à m’agacer encore!

Ouf, le Garofano Rosso n’est pas encore fané! AHA!!

14 avril, 2011

Je le savais!

Classé dans : un p'tit coup gueule en passant — garofanorosso @ 9:28

Ah diantre!

C’est diablerie!

Ventre Saint Vit!

Nom de dieu!

Bordel de merde!

Bref.

Je suis agacée. Agacée et confortée dans mes opinions en même temps. Je t’explique.

La semaine dernière j’ai cédé au shopping sur internet, au low cost, à la livraison gratuite, à la facilité en somme.

Je cherche une ceinture en cuir noire large et si possible un peu jolie.

Je l’ai trouvée sur le site d’une filiale de La Redoute, sur le net, sans frais de livraison.

Je l’ai eue hier. C’est une bande de croûte de cuir de 2m de long (ça c’était prévu, c’était ce qui m’avait plu), un peu large donc, qui s’enroule autour de la taille.

Vi, vi. Tu parles, cette ceinture est en fait 3 morceaux de mauvaise croûte de cuir, collées entre elles bout à bout pour faire la longueur. Et surtout, je pense que ce cuir était celui d’un pauvre bovin étique (et pas éthique) et souffreteux tirant les chariots de coke dans une mine, tant la teinture de la ceinture marquait les mains, les doigts, et les tissus qui avaient l’impudence de l’approcher de trop près.

En gros, de la merde mal faite, mal finie, de très mauvaise qualité et dégueulasse en plus.

Ni une ni deux, la ceinture est repartie vers son usine de production, et sans regret.

Voilà.

Tout ça pour dire que quand tu achètes de la merde, ben, tu récoltes de la merde. Et moche en plus.

Et y a intérêt que je sois remboursée fissa afin de pouvoir m’offrir une vraie belle ceinture de cuir de qualité.

Bordel de merde!

7 avril, 2011

J’aime pas la pub!

Classé dans : un p'tit coup gueule en passant — garofanorosso @ 8:04

Et je sais pourquoi :

pubpapier3.jpg 

Je te rassure, après avoir pris ce cliché, j’ai ramassé ce fouilli immonde et je l’ai jeté à la poubelle.

Mais quand même!

Non seulement, c’est dégueu mais en plus, comme ça au pied des escaliers, je t’explique pas la chute si tu mets un pied dessus.

La société de consommation c’est du papier glacé glissant vers la chute de l’humanité! Là, c’est très clair!

Et le comble, c’est que les magasins qui font cette pub font l’apologie de l’ « éco-participation »  à l’achat d’un objet électronique ou électrique, « parce que protéger la nature, c’est important, ououhh! » Bel exemple de green-washing.

Quant à l’argument « ces journaux donnent du boulot à des gens dans la misère », oui, certes, mais  ce qu’il gagnent en polluant les halls d’immeubles ne couvre bien souvent même pas le carburant qu’ils dépensent pour faire leurs tournées et vu les conditions de travail , ça s’appelle juste de l’esclavage…

3 mars, 2011

nous sommes sauvés!

Classé dans : un p'tit coup gueule en passant — garofanorosso @ 8:24

Oui, enfin, nous sommes sauvés!

Nos dirigeants ont enfin pris conscience de la gravité de la situation, enfin, nous allons pouvoir envisager l’avenir sur Terre de nos petits enfants sans craindre de les voir avec une queue ou deux têtes, déformés par la pollution.

Non, nous sommes sauvés!

Une enquête de 3 ans, sur 25 villes européennes l’a montré: la pollution rend malade!

La Vache! What a fuc…. news!!!

Attends, c’est pas tout: 25 villes et 3 ans pour penser que si on polluait moins on respirerait mieux et on économiserait des sous en assurance maladie.

Non?????

Si, je te jure!!!!

Je te livre in extenso un article de Viva Presse sur cette fabuleuse et unbelivébeule nouvelle:

Europe : la pollution de l’air tue, rend malade et coûte très cher

Mise en ligne : 2 mars 2011

La pollution de l’air dans les villes européennes se paie cash pour les habitants en terme d’espérance de vie montre l’enquête Aphekom menée de juillet 2008 à mars 2011 dans 25 villes – pour un total de 39 millions d’habitants – de 12 pays européens et coordonnée par l’Institut de veille sanitaire (Invs).
Par rapport à une situation où les niveaux moyens annuels de particules fines de moins de 2,5 microns (PM 2,5) seraient ramenés au seuil de 10 microgrammes par mètre-cube (10μ/m3, la limite préconisée par l’Organisation mondiale de la santé, Oms), elle raccourcit de 22 mois la vie d’un trentenaire à Bucarest, de plus de 13 mois à Barcelone, d’un an à Rome et à Athènes.
Les citadins français ne battent pas ces records mais perdent tout de même plus de 7 mois de vie à Paris, presque 6 à Lille et à Paris, environ 5 mois au Havre, à Rouen ou à Toulouse…
Et plus on vit près du trafic routier, plus les risques de morbidité sont grands. Idem pour certaines pathologies : dans nombre de villes européenne, le fait d’être « d’habiter à proximité du trafic routier pourrait être responsable d’environ 15 % des asthmes de l’enfant » et il en va de même pour 23 % des pathologies chroniques respiratoires et 25 % des maladies cardio-vasculaires chez les adultes de 65 ans et plus.
A Barcelone, Valence, Bruxelles et Vienne, le taux d’enfants souffrant d’asthme dû à la pollution frôle ou dépasse les 20 %. Dans les même villes, la pollution cause plus de 30 % des affections coronariennes.
Au total, cette exposition à la pollution causerait 19 000 décès par an, dont 13 000 par affections cardio-vasculaires.

Cette pollution a aussi un coût économique exorbitant : l’alignement sur les valeurs de l’OMS permettrait d’économiser 31,5 milliards d’euros par an, des dépenses liées aux coûts de santé, à l’absentéisme au travail…

Cette étude est publiée alors que l’Union européenne doit prochainement modifier ses valeurs limites pour les particules fines, très dangereuses car leur petitesse leur permettant de pénétrer facilement dans l’organisme. Si l’Oms recommande un plafond de 10μ/m3, elles a été fixée, à 25μ/m3 dans l’Union européenne à l’horizon 2015 !

P.S. Le site de l’Invs : www.invs.sante.fr
Le résumé du Rapport Aphekom (12 pages avec tableaux, en anglais)
Une sacrée découverte, non? Si les villes étaient moins polluées, on serait moins malade… On respire mieux à la campagne que sur les périf’européens… Le dioxyde de carbone, ça fait mal aux poumons…

Dingue!  Wikileaks débarque aussi dans le monde de l’écologie! Et ça balance!

En revanche, le fait que l’UE se tamponne le coquillard des recommandations pourtant peu énervées de l’OMS, ça c’est important, ça, ça compte, ça, il faut le crier sur les toits.

Je suis curieuse de savoir combien a coûté cette enquête de tartuffes (pour rester polie).

27 janvier, 2011

Et Mme Badinter, elle est où là?

Classé dans : un p'tit coup gueule en passant — garofanorosso @ 9:13

Ah, là, désolée, mais je suis en rage!

En rage devant une énième attaque frontale contre la liberté des femmes, contre leurs acquis si chèrement payés au fil du temps.

Là, on ne parle pas de quelques rêveuses écolos bio, qui font le CHOIX de vivre sans Pampers, Blédina et autre Bisphénol dans les biberons, non, là, on ne parle pas des femmes qui font le CHOIX de donner la vie dans le respect de leur corps, de leur tête, des femmes qui ne veulent pas être prises pour des poulets de Bresse (l’auteur de cette saillie se reconnaîtra si elle passe par là).

Non, là, Mme Badinter, il serait urgent de vous indigner vous aussi, pour crier que le droit à l’accouchement sous X n’est pas une fantaisie de nana en manque de grossesse mais incapable de s’occuper d’un gosse!

Non, madame, l’accouchement sous X est un DROIT, une liberté chèrement acquise pour les FEMMES. Celles qui n’ont pas eu le choix d’avorter, à cause d’un milieu culturel hostile, d’une ignorance, d’un manque de temps, de structures médicales réticentes et/ou débordées; ces femmes, en dernière extrémité, ont la possibilité d’accoucher anonymement, de donner la vie, mais de donner aussi à cet enfant dont elles savent qu’elles ne pourront pas s’en occuper, la chance d’être accueilli dans une famille adoptante qui l’aimera et l’élèvera du mieux possible.

Cet exemple de grands-parents qui ont « réussi » à obtenir la garde de leur petite fille de 18 mois , alors que la mère lui a donné naissance sous X et refusait clairement qu’une telle hypothèse se fasse jour, me terrifie. Car maintenant, dans cette brêche énorme au droit des femmes, s’engouffrent tous les goupillons, bien pensants curetons, phallocrates et autres culs bénis. Dès ce matin, la députée (une femme, les pires misogynes sont les femmes! ) UMP du Tarn pondait une étude montrant que le droit d’accoucher sous X devait disparaître, que l’anonymat devait disparaître, que l’enfant devait pouvoir retrouver sa mère à sa majorité.

Au nom de l’intérêt supérieur de l’enfant! Je comprends parfaitement qu’être un enfant né sous X doit être particulièrement difficile à vivre, ne pas savoir d’où on vient, savoir – peut être- qu’on a été abandonné par sa mère, penser croiser sa mère à chaque coin de rue, ce doit être terrible, j’en conviens, sans la moindre hésitation, mais où est l’intérêt de la gamine confiée à ses grands-parents, qui seront peut-être en maison de retraite quand elle fêtera son bac? Où est l’intérêt de la gamine de savoir – sans le moindre doute pour le coup –  que sa mère l’a abandonnée, de savoir qui elle est, où elle vit, ce qu’elle fait, du fait même de vivre avec ses grands parents biologiques? Où est l’intérêt, peux tu me le dire?

Quant à la volonté de la mère, on pisse dessus, carrément. Elle voulait accoucher sous X, rien à foutre, on ne va pas se mettre à respecter la volonté d’une femme, non??

Alors, oui, il paraitrait que la mère aurait parlé de cette grossesse à sa famille, disant qu’elle allait accoucher sous X, et que, du coup, les grands-parents auraient souhaité adopter le bébé. Oui, mais alors, quand on est enceinte, souvent sans l’avoir voulu, sans pouvoir assumer, sans doute dans un état mental dramatique du fait de cette grossesse, dans la peur, l’angoisse,  peut être dans un état culturel et/ou financier peu favorisé (que sais-je moi?), il faudrait EN PLUS s’isoler complètement? Vivre en ermite pendant 9 mois, et accoucher comme une chienne pour abandonner ensuite le nouveau-né sous le porche d’une église?

Evidemment que la nana a parlé de sa grossesse. En principe, souvent du moins, ça se voit une grossesse.

Mais elle avait décidé d’accoucher sous X, personne n’a le droit de remettre cette décision en question, si ce n’est elle même!

On commence avec l’accouchement anonyme, on va poursuivre avec le droit à l’avortement (après tout, le bébé n’est sans doute pas d’accord pour ne pas naître ), et après, ce sera quoi? La contraception (pauvre petit spermatozoïde, assassiné par un gel spermicide) ?

Déjà, la semaine dernière, les anti-avortement ont défilé à Paris, leurs voix se font entendre de plus en plus. Là, un tribunal bafoue clairement le droit d’accoucher sous X.

On veut quoi , là, pour la moitié de l’humanité? Qu’elle ponde, et ferme sa gueule?

Mme Badinter, au lieu de vous insurger quand des femmes choisissent librement de ne pas vivre selon les préceptes de vos amis côtés en bourse, hurlez maintenant contre cette attaque en règle de la liberté des femmes à disposer de leur corps et de leur esprit.

Il va falloir réouvrir les boîtes à bébés dans les hôpitaux, car si le droit à l’accouchement sous X est foulé aux pieds, les bébés non désirés vont se retrouver aux pieds des églises, et là, ça va faire désordre!

 

2 janvier, 2011

Une nouvelle ère?

Classé dans : un p'tit coup gueule en passant — garofanorosso @ 7:21

Bien remis de tes émotions Sylvestriennes, cher ami des fleurs?

Tant mieux (oui, je suppose que tu as répondu oui, et pis c’est tout! ah mais)

Donc, nous voilà entrés dans une nouvelle année, 2011, AD MMXI, comme j’aime à l’écrire sur mes dossiers professionnels (pour une athée, je me pose là, non?) , mais sais-tu, cher ami, que nous sommes également entrés dans une nouvelle ère, carrément?

Ah, pas cette année précisément, non, mais depuis 1874.

Depuis l’invention de la locomotive à vapeur. Depuis la Révolution Industrielle en somme.

Oui, depuis 137 ans, nous vivons dans l’ère Anthropocène. L’ère de l’homme.

L’anthropocène a succédé à l’holocène dans lequel nous pataugions depuis 10000 ans, avec ses températures tempérées, ces saisons, ces pluies, ces chaleurs, mais le tout assez supportable. Ben, c’est du passé.

Maintenant, et depuis plus d’un siècle donc, l’homme et ses activités, sont devenus si importants, si intenses, si dévastateurs, que l’action humaine est carrément devenue une force géophysique.

Ouais, comme la tectonique des plaques, comme les volcans, comme la formation de l’atmosphère… Nous… Aha, fait moins le malin main’ant l’Everest!!!

Et bé.

Ce terme est né dans le cerveau de certains scientifiques, dont celui du prix Nobel de chimie Paul Crutzen au début des années 2000, et il signifie que l’homme, au travers de sa Révolution Industrielle a bouleversé la vie sur terre : exploitation des énergies fossiles, déforestation, barrages, assêchements, villes, transports, routes, industries… Tout ce qui fait notre vie actuelle a un impact tellement important sur la biosphère que pas un endroit de la planète n’échappe à la patte humaine, que ce soit sur la terre, dans l’air, dans l’eau, dans les cellules.

Partout.

Des changements d’ères, la Terre en a connus, mais le problème avec celui-ci, c’est sa rapidité, sa brutalité. Les espèces vivantes n’ont pas le temps de s’adapter – à part les virus et les bactéries qui s’accomodent très bien de nos médicaments – et disparaissent.

C’est d’ailleurs ce qu’en disent de nombreux scientifiques : le plus probable, ce sera l’extinction, le plus invraisemblable sera la métamorphose.

Oserais-je rappeler que nous sommes des animaux sur cette planète, nous aussi, comme le pangolin ou l’ours blanc….

Allez, bon vent!!!

Ah si, tiens, pour bien te faire peur, tu peux aller sur le site du livre qui a servi de base à ce papier (en plus de l’interview de France Info le 31 décembre)  en cliquant sur ce lien : http://www.actes-sud.fr/actualites/voyage-dans-lanthropocene

Enfin, on n’a encore jamais vu un pangolin danser le Lac des Cygnes…. soit dit en passant… tout n’est donc pas à jeter dans notre espèce prédatrice.

16 décembre, 2010

Merdre, encore des batons dans les oneilles!

Classé dans : un p'tit coup gueule en passant — garofanorosso @ 14:34

Ah, mais, Ventre Saint Vit, on ne va pas s’en sortir ma parole!

De quoi je parle?

De la Chine et de la pollution! De quoi d’autre?

Je lis dans le Canard de cette semaine un papier qui me donne envie de chialer: la Chine contient 92% des « terres rares » utilisées dans le monde. Qu’est-ce que c’est que ça encore, me diras-tu?

Les terres rares, ce sont des minéraux extraits du sol , comme le néodyme, le dysprosium, le lanthane, et qui servent à fabriquer tout ce dont la nouvelle technologie a besoin en ce moment, genre, les écrans plats, les fibres optiques, les rayons lasers… tout ça quoi et bien plus :les LED,  les panneaux solaires, les moteurs de voitures électriques, les batteries d’éoliennes, les ampoules basse consommation…

Tu vois où je veux en venir, là?

Non?

Ben, ces terres rares sont hyper difficiles à recueillir, donc nécessitent un max d’énergie (du pétrole), elles ne sont pas éternelles, donc elles sont super chères, elles viennent de loin , donc mobilisent encore beaucoup de pétrole pour être acheminées chez nous, pays consommateurs…

Ainsi, tous nos produits DD et écolo-friends sont fabriqués à  partir de minéraux chinois extraits du sol à grand renfort de pétrole, d’électricité, et de bras humains sans doute bien peu considérés… C’est malin, tiens!!

Ah, ben, on a bonne mine nous autres écolos de mes deux (je parle de moi aussi , hein! )

Alors, oui, bien sûr, on peut répondre que le recyclage de ces produits évite de rechercher plus avant ces terres rares de plus en plus difficiles à trouver, c’est vrai, mais avec le recyclage, il y a toujours de la perte de matière, et au bout du bout, ben, il faut repartir à la recherche du métal chinois précieux.

Permets moi deux secondes de te raconter ma vie là : mes parents il y a quelques années de ça voulaient faire poser des panneaux solaires sur le toit de la maison familiale –  oui, la fibre écolo est génétique chez moi. Mais outre le prix rédhibitoire, ce qui les a freinés complètement, c’est que ces panneaux étaient faits en Chine dans les conditions très peu respectueuses de l’environnement et de l’humain…

Si, pour habiller Pierre, il faut dépouiller, massacrer et tondre le cadavre encore chaud de Paul, heu…. je ne vois pas l’interêt.

Ben, c’est ce qu’on fait là.

Et en plus, ces terres rares seront très vite épuisées… Ca va nous faire drôle de revenir aux TSF et aux postes à galène dans pas tard, je ne vous dis que ça!!!!

Honnêtement, à moins de partir vivre dans une grotte et se laisser mourir de faim, je ne vois pas vraiment comment on peut être réellement écolo de nos jours (et ça ne me fait pas rire… ) , par la malepeste!!!!  (oui, je suis à au tome 5 de ma saga en langue du XVIème siècle, ça déteint! )

12
 

Café Philo Sophia - Maison ... |
b2igibiireponse |
promo afpa grec 2010 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sociologie:Système L.M.D
| Collège Notre Dame
| LEGOVORE-STARWARS