Garofano Rosso

10 avril, 2012

Miniaturisons les boussoles!

Classé dans : chuis ecolo ou bien? — garofanorosso @ 8:37

Encore un papier trouvé dans le Nouvel Obs de la semaine dernière (à croire qu’ils deviennent presque écolos! On peut rêver, non?!)

Ce papier de Fabien Gruhier nous raconte que l’INRA a pu apporter la preuve que les pesticides type Cruiser ou Gaucho sont responsables de la disparition des abeilles (et de la nôtre proche, je te le rappelle… ). Les chercheurs en effet ont équipé les abeilles de micro puces et ont étudié leurs déplacements. 650 bébêtes ont été pucées.

On a fait avaler à la moitié d’entre elles 1.34 milliardième de gramme de  sirop de pesticide (dose très largement en dessous de la dose létale) et on les a toutes lâchées à 1km de leur ruche.

Résultat des courses: les abeilles  »traitées » ont 2 à 3 fois plus de risques de se perdre et de ne jamais retrouver le chemin de leur ruche. Si le pesticide ne tue pas directement les abeilles, il leur fait perdre leur fameux sens de l’orientation, et on sait qu’une abeille sans sa ruche est une abeille morte. Sans compter que si de nombreuses abeilles ne rentrent pas au bercail avec leur précieux chargement, la ruche n’aura plus à manger et ce sera également la mort pour toute la colonie.

Ce résultat effrayant a été publié dans la revue britannique Science et a été corroboré par une autre étude menée elle sur des bourdons. Eux aussi, même exposés à de très faibles doses de pesticide, perdent tout bonnement  leur capacité à générer de nouvelles reines, ce qui conduit de facto à la mort de l’espèce.

Ici, un lien reprenant ces propos. http://blog.slate.fr/globule-et-telescope/2012/03/29/le-cruiser-fait-perdre-le-nord-aux-abeilles/

8 avril, 2012

On verra les étoiles?

Classé dans : chuis ecolo ou bien? — garofanorosso @ 6:28

Je t’en parlais  il y a longtemps, de mon émerveillement devant (enfin sous!) le ciel étoilé de la campagne corrézienne où j’étais allée passer un week end.

La ville et ses lumières intempestives nous ont privés de ces joyaux célestes.

Mais peut-être que bientôt, nous, urbains,  aurons aussi la chance de pouvoir observer les étoiles depuis nos fenêtres car je viens de lire dans un minuscule entrefilet du Nouvel Obs de cette semaine que le gouvernement préparerait (conditionnel évidemment) un arrêté visant à interdire l’éclairage des commerces la nuit entre 1h et 6h du matin. Et ce à compter du 1er juillet.

C’est la première fois que je lis cette info, et je ne suis pas certaine que les échéances électorales soient tout à fait étrangères à cette prise de consience écologique et économique…

Mais bon, si ça pouvait se faire, je serais ravie. Et je ne serais pas la seule, car arrêter d’éclairer les banques et les magasins de fringues nuitamment représenterait une économie correspondant à la consommation de 260 000 ménages, presque 2 Limoges…

Ca donne un peu à réfléchir…. sous les étoiles!

A suivre donc.

6 avril, 2012

Des mangues et des chataignes et des citrons!

Classé dans : chuis ecolo ou bien? — garofanorosso @ 9:04

Une éternité que je ne t’ai pas parlé de mes petits arbrounets qui poussent dans ma cuisine:  le Manguier prince du sang,  le Chataignier, Sans-Culotte, qui veut renverser le pouvoir en place, le tout sous le regard un peu indifférent des Frères Citronniers, qui suivent le sens du vent sans trop se mouiller quand même!

Ah la la.

Ben tout ce petit monde va très bien.

Et je pense que le trône de Manguier III prince du Plan de Travail n’est pas encore prêt à tomber, malgré les audaces de La Chataigne. Il a végété tout l’hiver, mais voilà qu’il me fait 4 petites feuilles nouvelles qui me comblent d’aise!

Je vais donner un coup de pouce au prétendant de la roture, en le changeant de pot et de terre, histoire de lui redonner une  nouvelle vigueur, et faire de même avec les deux derniers survivants de mon expérience « agrumes », les deux derniers citronniers qui me restent.

Voilà donc la petite famille :

Des mangues et des chataignes et des citrons! dans chuis ecolo ou bien? chataignier2012-225x300   mangue2012-225x300 dans chuis ecolo ou bien?

citronniers2012--300x225

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

16 mars, 2012

Palmarosa

Classé dans : chuis ecolo ou bien? — garofanorosso @ 10:12

Ta dévouée, qui n’était pas partie en campagne pour sauver Eva Joly, mais qui était simplement victime d’une sacrée crise de fénéantise bloguesque, a supprimé, tu le sais, tout apport hormonal dans sa vie.

Respect pour la vie sexuelle des poissons de rivière, écoute de son corps, tout ça tout ça, je t’en ai déjà parlé.

Bref.

Donc, le Garofano laisse son corps reprendre son rythme, retrouver le temps de son cycle hormonal naturel, sans pilule, sans rien du tout. Ce ne fut pas simple, car plus de 15 ans d’oestrogènes, progestérone et autres joyeusetés dans le sang, ça ne s’évacue pas en un claquement de doigts. Cela ne fait que quelques mois que j’ai retrouvé – je devrais dire « trouvé » tout court, même, car je n’avais pratiquement jamais vécu sans pilule depuis que je suis pubère (je te dis tout , là, tu vois! )  – trouvé donc, un  rythme de croisière, façon papier à musique même : cycle de 29 -31 jours, paf, débarquement des Anglais, mécanisme hyper bien huilé, avec préavis, parfois, une petite migraine pour que je n’oublie pas que « ça » va être pour bientôt, tout ça, tout ça.

Et parmi les signes annonciateurs du grand chambardement utérin, je connais, depuis quelque temps, ô joie, le bonheur de la femme en pré-ménopause : les suées nocturnes! TADAM!!!!

Aha! Il ne me manquait que ça! La suée nocturne… Une joie de chaque instant, corps en liquéfaction, oreillers et draps à tordre, bouffées de chaleur suivies évidemment de froid quand la sueur s’évapore, sommeil hâché, inconfort, et chaque soir, l’angoisse de se dire « est-ce que je vais suer comme un porc, comme un boeuf ou comme un coureur d’ultra- marathon en plein désert cette nuit?  » (oui, je pratique toujours la course à pied).

C’est merveilleux!

Et ça aussi, c’est réglé comme du papier à musique : plein pot pendant l’ovulation, plein pot juste avant les règles. Soit deux semaines par mois à me liquéfier. Ah, par contre,c’est super pratique au point de vue économie de chauffage, ça c’est sûr, je n’ai pas souffert du froid pendant le mois de février moi, faut voir le côté positif des choses…

Donc, hier, fatiguée de suer comme un damné, je suis allée chez l’herboriste. Ma mère, écolo avant la lettre et depuis toujours, m’a conseillé la sauge contre les suées nocturnes. Evidemment, il n’y en avait plus… L’herboriste m’a donné (façon de parler! 5.50 le flacon) une fiole d’huile essentielle de Palmarosa, efficace aussi apparemment contre la transpiration excessive, astringente, antibactérienne, et autre . Je l’ai testée hier soir en massage, 2 gouttes mélangées à une  noix de lait pour le corps neutre et bio, en massage sur le dos et le buste. Ca sent fort , mais c’est une odeur agréable.

Et, cette nuit, pas de suées.

Alors, je ne m’emballe pas, car rien ne dit que le palmarosa soit responsable de ce mieux-être certain. C’est peut être dû au fait que mes règles sont arrivées,avec le changement hormonal qui va avec,  je ne saurais dire. C’est pourquoi ce matin, j’ai soumis le remède à un autre test : le pied nu dans la chaussure!  Aha!!! Je porte évidemment des chaussures en cuir bio, tannage végétal, et tout le toutim, mais ça ne m’empêche pas de transpirer parfois. Donc, ce matin, j’ai massé mes arpions avec ma crême pour les pieds agrémentée de 2 gouttes de palmarosa. Résultat ce soir! Je ne te cache rien de ma vie, tu vois, au risque même de me faire descendre du piédestal où tu m’avais mise, je le sais!

En lien, je te mets un topo sur tous les bienfaits de cette huile essentielle, ça peut servir : http://www.aroma-zone.com/aroma/fichepalmarosa.asp

A bientôt pour de nouvelles aventures hormono-podo- écolos!!!

10 février, 2012

Froidure, écologie et décroissance.

Classé dans : chuis ecolo ou bien? — garofanorosso @ 14:22

Voilà trois items quasiment impossible à allier.

Je m’en rends compte chaque jour, à mon grand désespoir.

Froidure et écologie: ça ne marche pas :

Tonnes de sel pour déneiger les routes, moteurs de voitures qui tournent et tournent pour se réchauffer, moteurs qui tournent aussi dans les bouchons et les ralentissements, casses de matériel, fuites, neige noire immonde partout en ville, antigel, chauffages à fond dans les maisons, surconsommation de gaz, de fioul, d’électricité, petits plats longtemps mijotés « parce que bon, faut bien se réchauffer quand même », sans parler des fuites de gaz intempestives dûes à des ruptures de canalisations, ni des incendies de poubelles dans les squats pour ne pas y mourir de froid .

Bilan  : pas bien. 

Froidure et décroissance : ça ne marche pas non plus:

Achats d’urgence de bottes de neige, de manteaux, de pulls, de gants, de bonnets , de sticks à lèvres, d’écharpes, de crêmes anti crevasses, de sous-vêtement chauds, de chaussettes en laine, d’arnica et de Voltarène pour les chutes et autres élongations dûes à un verglas sournoisement dissimulé sur un trottoir, de chaînes et chaussettes pour les voitures, de pneus neige pour ceux qui n’ont pas trouvé de chaînes…

Bilan: pas bien non plus.

Qui plus est, ce froid, là, ça aurait tendance à favoriser les rapprochements humains, sous la couette, j’entends, donc à côté des moon boots en fourrure verte (parce qu’il ne restait que ça), ben, y a aussi la lingerie, les parfums, les laits pour le corps (parce qu’en plus le froid, ça fait la peau toute sêche et moche et rêche)… Et puis, dans 9 mois, on verra peut être une petite poussée des naissances, avec tout ce que ça implique aussi au niveau consommation…

Et en plus, là, le froid a eu la bonne idée de tomber pendant les soldes et juste avant la St Valentin, tout pour nous pousser à la surconsommation en somme… Tss tss!

Et on peut même pas gueuler, c’est la faute à personne, pfffffffffffff, quelle vie!!!

 

6 janvier, 2012

Chauve bientôt mais écolo toujours!

Classé dans : chuis ecolo ou bien? — garofanorosso @ 10:24

Bonne année!!!!

Allez, ça c’est fait.

Cela fait un moment que je pense à écrire ce billet mais en fait je le trouve moi même dégueu, c’est pour cela que j’ai longtemps hésité avant de le rédiger.

Mais là, je me lance! 2012: année de tous les défis, aha!

Bon, alors, ta dévouée est une personne dotée d’une crinière brune, abondante et frisée. Cela étant dit, elle perd ses cheveux par poignée, en particulier lors des lavages. Shampooings bio, écolo, siliconés ou pas, rien n’y fait; traitements au fer, au zinc, au soufre, idem. Elle perd ses cheveux. Et elle a remarqué un truc quand elle ramasse ses cheveux tombés dans la douche ou dans le lavabo: ils sont le meilleur produit nettoyant qu’elle ait jamais utilisé!  Je t’avais prévenu, c’est un peu cra cra.

En effet, en ramassant la touffe de cheveux tombés dans le lavabo, j’ai un jour frotté l’émail pour être sûre de ne pas laisser traîner de vestiges de ma tignasse (je déteste ça), et j’ai noté que le blanc de mon lavabo était hyper brillant et rutilant après le passage de cette kératine vouée  à la poubelle. J’ai eu l’occasion de réessayer moult fois, vu que je perds beaucoup de cheveux à chaque lavage et même en temps normal, et à chaque fois, mon lavabo ressort brillant et net. Comme si je le nettoyais chaque jour au Cif, mais sans me faire chier à sortir l’éponge, la bassine, les gants et tout le toutim. Non, là, juste une petite poignée de tifs tombés au front (si j’ose dire!! ), un petit peu humides et tu frotteuh-frottes vite fait l’émail. Hop la! Nickel. Après tu peux mettre tes tifs à la poubelle ou sur la fenêtre pour les nids des petits zoiseaux (les oiseaux de mon quartier sont les mieux logés de toute la ville, avec des tifs de 30 cm à foison pour bâtir leur maison! Ca ne les empêche pas de chier sur ma voiture pour autant, les ingrats! ). Bref.

C’est une peu crade je te l’accorde, faire le ménage avec ses tifs, mais si la chute des cheveux peut au moins servir à quelque chose, ben, c’est à noter.

Alors, oui, évidemment, faut avoir les cheveux un peu longs, sinon, ça marche moins bien. Pense à moi la prochaine fois que tu te brosseras les tifs et que tu en récupèreras une poignée: frotte vite fait la surface de ton lavabo et observe.

Tiens, demain j’essaierai le miroir, si ça se trouve, les tifs sont plus efficaces que la microfibre. A voir.

Ah, c’est pas toujours facile la vie d’un écolo!!!

 

20 décembre, 2011

La palme de la honte

Classé dans : chuis ecolo ou bien? — garofanorosso @ 11:15

Je te le dis et te le répète, l’huile de palme c’est une abomination. D’un point de vue environnemental-écologique-économique et humain, c’est une catastrophe pour les pays qui produisent le palmier sus mentionné: les populations arrachent les cultures et les arbres endémiques, leur fournissant depuis toujours de la nourriture et des matières premières, pour les remplacer par ces palmiers qui produisent la matière grasse la plus utilisée dans l’industrie. Résultats: des milliers d’hectares de forêt sont dévastés chaque année pour ce palmier et les populations n’ont plus à bouffer. Elles doivent payer ce qu’elles mangent, c’est à dire importer leur bouffe, alors qu’elles avaient tout sur place il y a  quelques années encore. Au point de vue environnemental, la palme est une catastrophe itou: monoculture intensive et industrielle… rien à ajouter…

Et cette merde, on la trouve partout, dans toute notre nourriture, partout, même dans le bio, c’est de l’huile de palme bio, mais de l’huile de palme quand même avec les mêmes tenants et les mêmes aboutissants que sa cousine non bio. Perso, je me bats des heures dans les rayons de mon supermarché pour éviter cette saloperie qui, je te l’ai déjà dit, se cache derrière l’appellation « matières grasses végétales ». Dans 90% des cas, c’est de la palme, rien d’autre. Les industriels savent que les gens ont une mauvaise image de cette huile de palme, alors, ils noient le poisson avec un faux nom bien creux.

Partout, partout, y en a partout, donc. Et les nutritionnistes s’arrachent les cheveux. Car en plus d’être un cauchemar écologique, cette huile est un danger pour la santé humaine. Une fois hydrogénée – ce qui est le cas la plupart du temps – elle se charge d’acides gras trans qui se collent aux artères. Hmmm. Et tout le monde en avale. Forcément, y en a partout je te dis.

Le WWF a recensé les achats d’huile de palme de 132 entreprises agroalimentaires européennes, dont 25 françaises. Dans le  groupe de tête des empoisonneurs: Ferrero, Brossard, mais aussi Lactalis (ça , je ne savais pas que le lait et les produits laitiers étaient eux aussi contaminés). Selon l’enquête du WWF, près de 50% des produits industriels vendus en France contiendraient de l’huile de palme, en grandes surfaces pour la plupart. Et les plus gros distributeurs sont Intermarché, Super U et Auchan (paye ta belle pub pour le bio après ça!)

Nous voilà donc pris dans un piège: on ne peut pratiquement plus trouver d’aliments qui ne soient pas infectés par ce poison. Car il s’agit d’un poison. Non seulement ça provoque des maladies cardio-vasculaires, mais en plus, cette huile provoquerait le dérèglement de l’appétit, en empêchant une hormone –  la liptine –  de faire son boulot. Son boulot c’est  quoi? Bah, juste de contrôler la sensation de satiété, et accessoirement de réguler l’humeur … Ca , ce ne sont pas les illuminés du WWF ou les agités de Greenpeace qui l’ont montré, mais des scientifiques londoniens en 2009.

Voilà voilà voilà.

Donc, soit tu meurs d’obésité, soit de crise cardiaque soit tu te suicides après une longue dépression. Tout ça pour faire engraisser les esturgeons qui produisent le caviar – garanti sans huile de palme celui-là – des industriels de la bouffe.

Les producteurs de tabac sont vraiment des petits joueurs à côtés de ceux là!

Source: Le Canard Enchaîné du 14 décembre 2011.

14 décembre, 2011

Edito du Populaire

Classé dans : chuis ecolo ou bien? — garofanorosso @ 10:11

Ce matin, en lisant mon journal local; je tombe sur cet edito, et je ne résiste pas à te le donner, in extenso.

Merci donc au Populaire du Centre, du mercredi 14 décembre 2011 pour ce petit bout d’article très intelligent.

 Slogan.

Après « Indignez-vous » et son succès planétaire, l’an dernier, voici cette année « Offrez Français » : les chantres de la consommation – preuve à l’appui que cela est possible -  nous l’affirment en nous invitant à consulter sur la toile les sites de Lafabriquehexagonale.com, qui répertorie 2500 entreprises, ou encore Hexaconso.fr. Bref, le slogan « Sous le sapin, des cadeaux 100 % français » n’est en rien utopique. Reste le sapin, roi des forêts. Au risque de se faire enguirlander, rappelons que pour Noël, 60% d’entre eux nous arrivent… d’Allemagne et du Danemark!

Il n’est pas simple de vivre selon ses principes. Chacun fait bien comme il peut. Pour moi, malgré mon désir profond de consommer « Made in France »,  c’est cadeaux made in Europe (oui, bon, Allemands quoi!), ou issus du commerce équitable pour le moins, et pas de sapin.

J’attends que mon chataignier ait atteint une bonne taille et je le décorerai pour Noël. Là, on sera dans le biolocal, le rêve de tout écolo qui se respecte!!

29 novembre, 2011

Du nouveau, du beau, du bio même!

Classé dans : chuis ecolo ou bien? — garofanorosso @ 11:22

Aujourd’hui, osons.

Osons féliciter une grande (très grande) enseigne de magasins pour son initiative.

Cette enseigne s’illustre souvent pour la façon abominable dont elle traite son personnel (comme toute enseigne de supermarchés qui se respecte!), mais elle a pour elle d’être souvent bien classée en matière de produits bio. Les grandes surfaces ne sont pas à un paradoxe près… Bref.

Carrefour, puisqu’il s’agit de cette marque doit être félicitée pour une initiative encourageante, celle d’avoir retiré le poison de ses tickets de caisse.

Tout simplement.

 bisphenol1.jpg

Le Bisphenol A, cette ignoble saloperie qui se glisse partout, dans les biberons, dans les boîtes de conserve, dans tout ce qui est plus ou moins plastifié, est présent aussi dans les tickets de caisse, de CB, tous ces petits papiers glacés qui restent dans nos poches pendant des mois et il est mondialement connu et reconnu pour sa toxicité.

Et bien, voilà, out, le bisphénol. Et les tickets de caisse sont toujours aussi chiants, et les prix n’ont pas baissé, qu’on se rassure!

Accessoirement, si quelqu’un peut m’expliquer l’utilité de rendre glacées des notes de supermarché, je suis preneuse.

Et bien voilà, enfin, on commence à comprendre deux trois trucs. Ca fait plaisir, et du coup, ben, faut le souligner.

26 novembre, 2011

T’en veux du local?

Classé dans : chuis ecolo ou bien? — garofanorosso @ 15:38

T’en vlà du local, du vrai, du beau, et bio en plus!

Aha!

Foin de la dynastie des Mangoustes (dont le dernier rejeton se porte comme un charme, un beau p’tit gars avec tout ce qu’il faut où il faut), une nouvelle dynastie est en train de naître dans ma cuisine: Casta et Cie.

Pas Laetitia; mais Châtaigne (aha, une fille, enfin), fille de Corrèze, pas noble, et fière de ne pas l’être, expatriée sur mon plan de travail. La voici, dans son berceau de terreau:

chataignier2.jpg  chataignier1.jpg

Née en Corrèze de châtaigniers non traités, arrivée chez moi, la voici qui pousse, tranquillement, dans le pot laissé à l’abandon par les hordes sauvages de fruits de la passion!

La vie continue dans les pots du Garofano!!

12345...10
 

Café Philo Sophia - Maison ... |
b2igibiireponse |
promo afpa grec 2010 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sociologie:Système L.M.D
| Collège Notre Dame
| LEGOVORE-STARWARS