Garofano Rosso

  • Accueil
  • > Archives pour novembre 2011

29 novembre, 2011

Du nouveau, du beau, du bio même!

Classé dans : chuis ecolo ou bien? — garofanorosso @ 11:22

Aujourd’hui, osons.

Osons féliciter une grande (très grande) enseigne de magasins pour son initiative.

Cette enseigne s’illustre souvent pour la façon abominable dont elle traite son personnel (comme toute enseigne de supermarchés qui se respecte!), mais elle a pour elle d’être souvent bien classée en matière de produits bio. Les grandes surfaces ne sont pas à un paradoxe près… Bref.

Carrefour, puisqu’il s’agit de cette marque doit être félicitée pour une initiative encourageante, celle d’avoir retiré le poison de ses tickets de caisse.

Tout simplement.

 bisphenol1.jpg

Le Bisphenol A, cette ignoble saloperie qui se glisse partout, dans les biberons, dans les boîtes de conserve, dans tout ce qui est plus ou moins plastifié, est présent aussi dans les tickets de caisse, de CB, tous ces petits papiers glacés qui restent dans nos poches pendant des mois et il est mondialement connu et reconnu pour sa toxicité.

Et bien, voilà, out, le bisphénol. Et les tickets de caisse sont toujours aussi chiants, et les prix n’ont pas baissé, qu’on se rassure!

Accessoirement, si quelqu’un peut m’expliquer l’utilité de rendre glacées des notes de supermarché, je suis preneuse.

Et bien voilà, enfin, on commence à comprendre deux trois trucs. Ca fait plaisir, et du coup, ben, faut le souligner.

26 novembre, 2011

T’en veux du local?

Classé dans : chuis ecolo ou bien? — garofanorosso @ 15:38

T’en vlà du local, du vrai, du beau, et bio en plus!

Aha!

Foin de la dynastie des Mangoustes (dont le dernier rejeton se porte comme un charme, un beau p’tit gars avec tout ce qu’il faut où il faut), une nouvelle dynastie est en train de naître dans ma cuisine: Casta et Cie.

Pas Laetitia; mais Châtaigne (aha, une fille, enfin), fille de Corrèze, pas noble, et fière de ne pas l’être, expatriée sur mon plan de travail. La voici, dans son berceau de terreau:

chataignier2.jpg  chataignier1.jpg

Née en Corrèze de châtaigniers non traités, arrivée chez moi, la voici qui pousse, tranquillement, dans le pot laissé à l’abandon par les hordes sauvages de fruits de la passion!

La vie continue dans les pots du Garofano!!

17 novembre, 2011

Ecologie et sport de brute

Classé dans : mens sana in corpore sano?? ah ouais! — garofanorosso @ 9:54

Ami des fleurs, sache qu’une révolution est en train de se produire dans le monde ouaté de ta dévouée.

Elle s’est mise au sport, mais de façon, disons, intense. Avec des objectifs, tout ça quoi.

On ne va pas aller s’allonger sur le divan d’un psy pour savoir le pourquoi du comment, on n’a pas le temps, y a entraînement! Soyons clairs, je me suis mise au sport d’abord parce qu’un collègue à moi donnait des cours de krav maga et que ça me tentait, puis j’ai rencontré des gens sympathiques dans la salle de sport et j’ai goûté à nouveau au plaisir de l’exercice physique et surtout aux transformations notables que cela impliquait sur mon petit corps. Puis, il y a eu le drame, cet été, la mort de mon amie si chère, et le besoin de m’abrutir pour débrancher mon cerveau au moins quelques heures par semaine. Et ce besoin d’abrutissement s’est accompagné de l’arrêt du tabac et du cercle vicieux du goût de l’effort.

Oui, oui, ça existe, le goût de l’effort. Je ne le savais pas. Je l’ai découvert récemment. On sait que l’effort physique provoque dans l’organisme un déferlement d’endorphine, qui à la longue devient une drogue aussi douce que le plaisir sexuel (si si, il paraît!!! c’est pour ça que je m’acharne, ARF!!!). Et puis, il y a la fierté, l’orgueil de voir son corps changer, se tonifier, se développer, résister à la douleur, à l’effort, de voir son corps capable de choses qu’on ne soupçonnait pas il y a encore 3 mois. Bref, je fais du sport et j’aime ça. Du sport en salle, et de la course à pied.

Mais, je reste une indécrottable écolo. Et souvent, le sport n’est pas compatible avec le respect de l’environnement: en particulier sur deux points : les chaussures et les textiles sont à 99 % faits en matières à la con, et quasi exclusivement en Chine, 1er mauvais point, et 2ème point noir: la bouffe.

Ah!! La bouffe du sportif: boissons énergisantes, gels glucidiques, préparations en poudre, … hmmm, que du bonheur, rempli de produits bizarres, en portions individuelles, avec des emballages plastiques qu’on retrouve sur les bords des routes (l’horreur) et certainement pas bio et encore moins locaux.

Sauf que, dans le monde de la CAP (course à pied pour les initiés, j’ai appris ça hier!), les écolos arrivent en force aussi, aha, y a pas que chez les socialistes qu’on vient faire chier le monde!

Bon, pour ce qui est des chaussures, j’avoue que là, les produits écolos n’existent pas encore, les runnings remplies de gel ne sont pas encore fabriquées à partir de chanvre bio, malheureusement. Mais pour la bouffe, là, on peut agir.

Ainsi, peut-être ne sais tu pas qu’il existe sur le marché de la CAP un produit appelé « Gatosport », qui est, comme son nom l’indique, un gâteau spécialement conçu pour l’effort physique, à très haute valeur digestive et qui fournit tout ce dont le corps a besoin pour un effort d’endurance. Et ben, ce gâteau diététique – et des dizaines d’autres recettes de « cuisine » de l’effort – tu peux le faire toi même, avec des ingrédients simples et, pour le coup, BIOS. Et hop, le tour est joué. Et cerise sur le « Gatosport », au lieu des 9,95 € pour 400 grammes, ça te revient à 2.50 € ! Tu manges bio, tu manges bien, et ça te coûte 4 fois moins cher! Elle est pas belle la vie?

On pourrait croire que ta dévouée vient de découvrir comment on fabrique de l’eau tiède, je te l’accorde, mais en fait, non.

Aha!

Because, la bouffe de sportif, c’est pas la bouffe de l’humain normal, avec du beurre, des oeufs, du sucre, tu vois, ce genre de choses. Non, la bouffe de sportif, c’est calculé, pesé, choisi, presque alchimique comme truc, le but étant en fait de trouver le subtil équilibre entre ne pas vomir ton repas sur le bord de la route tout en évitant le décès par inanition !!!

Trève de galéjade. Ceci en fait revient à ce que me disait il y a quelques années ma très chère Ju (que j’embrasse si elle passe par là): le bio c’est moins cher que le reste à partir du moment où tu évites les produits transformés. Il faut te concentrer sur les produits bruts au maximum, les produits les moins transformés possibles, les moins trafiqués, les moins travaillés. Faire les choses par toi même, et tu verras que tu t’y retrouveras niveaux coût et surtout qualité. Et c’est la pure vérité (pas transformée non plus! ). Ah, bien sûr, faire un gâteau, ça prend un peu plus de temps que de diluer de la poudre dans de la flotte, mais ça en vaut la peine.

Et je peux te dire que si ça marche pour les produits diététiques de l’effort, comme disait l’autre, ça marche pour tout! Parole de capiste! (pratiquant de la course à pied, et non pas adepte des films en costume avec Jean Marais, même si l’un n’empêche pas l’autre! )

11 novembre, 2011

Espoir?

Classé dans : vite dit — garofanorosso @ 9:15

En ce jour de mémoire, que mes amis libres penseurs* de la région vont célébrer devant le fameux monument aux morts de  Gentioux en Creuse, au célèbre slogan « Maudite soit la guerre » , je te propose quelques nouvelles de notre ami la mangue.

On va tâcher de mettre un peu de légèreté dans cette journée lourde de sang, si tu veux bien.

 img3760.jpg  img3761.jpg  img3762.jpg 

* [Attention: auto-congratulation]En ce qui concerne ta dévouée, libre-penseuse aussi – on ne se refait pas- elle a choisi de braver la pluie diluvienne de samedi dernier, 5 novembre, pour aller rendre hommage à Limoges, aux fusillés pour l’exemple de la « Grande « guerre et demander leur réhabilitation. D’ailleurs, j’ai appris que deux conseils régionaux en France avaient voté cette réhabilitation immédiate: la Corse et le Limousin. Je ne te cache pas que je suis « un peu » fière sur le coup…

 

8 novembre, 2011

Yvetot vaut Constantinople

Classé dans : vite dit — garofanorosso @ 12:03

Je me souviens de cette phrase de Flaubert, sujet d’une des premières dissertations de français en classe prépa… Ouh, oui, ça date, mais je m’étais pris une telle tôle que le sujet m’a marquée (la note, non, mon inconscient a fait un rejet, pour me protéger, tu sais, comme avec les événements trop traumatisants! )

Bref.

Si Yvetot vaut Constantinople, je peux bien dire que Limoges vaut le reste aussi. Comme ça, je ne me mouille pas trop.

Hier, en effet, en visite sur un chantier, j’ai redécouvert la cathédrale St Etienne, nettoyée et remise au propre, débarrassée des voitures ventouses. Et elle m’a séduite, comme si je visitais une ville inconnue, comme si je la voyais pour la 1ère fois.

cathlimoges4.jpg 

Elle n’a pas à rougir face aux autres constructions que j’ai pu voir, elle mérite le détour elle aussi, et pour le coup, mon bilan carbone a largement compensé celui de Charlie Hebdo!!

cathlimoges.jpg 

Cette image là, n’est pas la mienne, elle appartient au service photographique de ma boîte, merci à eux donc.

 cathdraleeclairagenuit200907293.jpg

Et puis, quand on croise ce regard-là, même si on voit plus le reflet des voitures que les yeux en question, ça vaut bien tous les voyages en Grèce… (ou presque…)

 

yeuxmandarine.jpg 

3 novembre, 2011

Charlie

Classé dans : un p'tit coup gueule en passant — garofanorosso @ 10:20

Je ne peux pas rester silencieuse face à la connerie profonde, et l’incendie du journal Charlie Hebdo me glace et me donne des envies homicides – ou du moins, de sacrées envies de claques dans la gueule.

Ce matin, en rédigeant ce papier, je parlais d’intégristes religieux qu’on soupçonne d’avoir fait le coup, mais il semble que pour le moment, rien n’est certain. Cette ignominie peut être l’oeuvre de n’importe qui : taré du goupillon, agité de la charia, débile profond aviné (= membre du FN), crétin patenté qui passait pas là avec un cocktail molotov à la main, comploteur visant à faire réélire Nicolas ; les candidats potentiels ne manquent pas.

Bref, on ne sait pas. Donc, je garde pour moi mes considérations anticléricales mais je ne peux cependant pas passer cet événement sous silence, c’est trop grave.

Cela étant dit, ce blog est un blog consacré à l’écologie, au DD, à la décroissance, pas à la politique. J’ai assez mangé de menaces de tous ordres sur overblog avec mes papiers politiques, ça suffit.

Il n’empêche que quand la politique, l’actualité et l’écologie se mèlent à l’humour, pour lutter contre la plus crasse et criminelle des conneries,  je ne peux pas résister. Je te livre donc une illustration contenue dans le numéro spécial « Charlie » de Libération: 

charlielib.jpg 

Moi, ça m’a fait marrer!

 

Café Philo Sophia - Maison ... |
b2igibiireponse |
promo afpa grec 2010 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sociologie:Système L.M.D
| Collège Notre Dame
| LEGOVORE-STARWARS