Garofano Rosso

4 octobre, 2011

Schiste alors!

Classé dans : chuis ecolo ou bien? — garofanorosso @ 9:09

Ce n’est peut-être (sans doute?) qu’une décision à portée électoraliste, mais il n’empêche que trois demandes de permis d’exploiter le gaz de schiste à grand coup d’eau polluée sous pression ont été rejetées par le gouvernement.

Pour une fois qu’une décision de ce gouvernement est louable, louons-là!! Laudamus, laudamus!

Mais restons prudents. La détermination des pétroliers à faire du pognon à tout prix n’a pas de limite. Tous les moyens seront bons pour faire passer les autres permis d’exploiter le sous sol. Il en reste encore 61 sur le tapis, 61 pour lesquels les pétroliers jurents leurs grands dieux qu’ils n’utiliseront pas la technique de la fracture hydraulique, interdite en France. Mais comme il n’en existe pas d’autres pour le moment, on se demande bien comment ils comptent s’y prendre… A la pelle et au burin, sans doute. Même Kosciusko-Morizet a dit que Total n’était pas « crédible » quand il parlait de ne pas avoir recours à ce moyen d’exploitation…

Quoi qu’il en soit, comme l’indique le site du journal « 20 minutes » : « Les trois permis en passe d’être annulés couvrent une surface de 9.672 km2 répartis sur sept départements dans le sud de la France ». Et c’est toujours ça de pris!

Alors évidemment, cette annulation tombe pile poil pour éviter à Sarkozy de se faire lyncher aujourd’hui alors qu’il va dans le Gard, c’est sûr, mais même si c’est pour cette raison de ces 3 permis ont été annulés, ben, ma foi, tant pis, je prends. Ne soyons pas plus royaliste que le roi et prenons ce qui vient.

Maintenant, la vigilance doit être de mise, et la lutte contre l’exploitation du gaz en sous sol ne doit surtout pas cesser.

6 réponses à “Schiste alors!”

  1. jean-marie dit :

    bonjour, ma chère Florence,
    les campagnes électorales auraient-elles du bon ?
    le résultat est appéciable, certes, mais il y a tellement d’autres sites convoités par les rapaces pétroliers… pas très loin de chez moi! on est gâté par ici…
    avec en plus les centrales nucléaires du Rhône gardois dont une vient de faire paler d’elle.
    mais y a-t-il une parcelle de territoire à l’abri des menaces
    amicalement
    jean-marie

  2. garofanorosso dit :

    il ne faut jamais baisser sa garde face aux gros sous !

  3. Florence dit :

    Enfin une première victoire. Mais attention à ne pas baisser les bras, le combat n’est pas terminé !

  4. creer pressing ecologique dit :

    C’est sur que peu importe la raison c’est toujours bon à prendre, surtout lorsqu’on a vu la série des « Capital environnement » qui ont plutôt bien traité du sujet et montré les effet néfastes de cette exploitation aux USA.

    Mais qu’en est-il du pétrole de Schiste ? Qu’en pensez vous d’autant que visiblement l’impacte serait beaucoup moins fort et donc l’exploitation forcément beaucoup plus envisageable quand on connait la pauvreté énergétique de la France excepté le fameux « nucléaire ».

    A mon humble avis, les politiques comme l’industrie n’hésiteront probablement pas…

  5. garofanorosso dit :

    je ne connais pas le pétrole de schiste. mais je reste une indécrottable utopiste et j’aimerais tellement qu’on commence à oublier ces énergies fossiles désastreuses et si chères pour se tourner de façon intelligente et volontaire vers les énergies renouvelables… ça doit bien etre possible quand même, de changer de société, complètement. pas en 2 ans, mais en 1 génération…

  6. creation pressing ecologique dit :

    C’est possible et je pense même inéluctable. Par contre à court terme ça n’arrange ni les pétroliers, ni le gouvernement, ni les employés de toutes les filières qui en découle et encore moins la population qui devrait supporter le surcoût qui en dépendrait. La voiture électrique sort bientôt ce qui je pense est déjà un grand pas.
    Mais en attendant le caractère récent de cette technologie la rend chère, l’infrastructure (stations) va couter aussi chère et de toute manière même une fois le parc auto remplacé, le pétrole a des centaines d’autres utilisations que comme carburant.

    Une génération me semble donc optimiste pour cesser le pétrole, mais en tout cas une forte diminution c’est plus que possible.
    Pour ce qui est du gaz par contre on a que plus ou moins le choix à part si tout les français s’équipent de plaques à induction et de chauffage électrique.

    Et problème comment sortir du nucléaire si l’ensemble de l’habitat et des transports passent à l’électrique. Les énergies renouvelables sont très loin de permettre un tel rendement à un tel prix pour un investissement beaucoup plus important.

    Un jour oui, mais pas de notre vivant. Mais l’utopie à du bon comme du mauvais :)

Laisser un commentaire

 

Café Philo Sophia - Maison ... |
b2igibiireponse |
promo afpa grec 2010 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sociologie:Système L.M.D
| Collège Notre Dame
| LEGOVORE-STARWARS