Garofano Rosso

20 août, 2010

Vade retro !

Classé dans : vite dit — garofanorosso @ 13:23

Ah, démon tentateur, te revoilà, qui te faufiles comme une anguille gluante et saugrenue (??)  dans les arcanes de ma cervelle dévorée ; te revoilà , ô Angoisse atroce, despotique, qui, sur mon crâne incliné plante ton drapeau noir…. (comment ça du plagiat????? )

On reprend son souffle après cette phrase aussi longue que creuse !

Alors, qu’est-ce qui s’est passé mademoiselle Garofano?

On n’a pas pu tenir, hein, on a cédé?

Comme ça il vous a agressée? Mais , reconnaissez quand même que vous l’avez un peu aguiché aussi, vous, là, avec votre pause d’une heure, avec le ciel découvert  et votre compte bancaire qui lui ne l’est pas! Vous l’avez cherché, et ben , vous l’avez trouvé!

…….

Oui, j’avoue, je plaide coupable et je bats ma coulpe, mais avec modération: j’ai acheté des choses!!!

pardon.jpg 

Nooooooooooooooon???

Si!

Mais des choses neuves, c’est bien là le problème!

Je n’avais rien acheté de neuf depuis près d’un an, si on met de côté mes chaussures écolo, qui plus qu’un acte de shopping, sont un acte de revendication, un acte militant en somme…. (quoi? je me rassure comme je peux! )

Donc, là, à midi, ben, ouais, j’ai cédé. Enfin, faut quand même le dire vite.

Ainsi, je me suis rendue dans un magasin où on brade les surplus de marques, c’est anti gaspi ça , non? Pas trop, mouais, t’as raison… mais je vous jure , que j’ai été obligée (oui, obligée Msieur l’agent! ) de me payer un nouveau jean because, le mien, le dernier, l’ultime  devrais-je dire, est tellement usé qu’il pourrait servir de cloison japonaise…. Là, ce n’est pas de la consommation, c’est un besoin.

Idem pour ce petit soutif écru:  j’en ai qu’un à la maison, et du coup, ben, il implore à genoux qu’on le relaie de temps à autres… (tu la vois bien, là, l’image du soustingue à genoux?…. )

Et là, tu peux dire ce que tu veux, mais me connaissant  -enfin, connaissant le Garofano d’avant-  il faut reconnaître que ne pas céder devant des escarpins sublimissimes de chez Balmain, ou de chez Daniel Hechter à des prix complètement bradés( moins de 40€), avec une finition du feu de dieu, made in europe, cuir, tout ça  tout ça, ben, il faut reconnaître, disais-je, que ça , c’est bien la preuve que le virus de l’anticonsommation est bien en moi.

Je n’en ai nul besoin, donc, je ne l’achète pas.

Ma devise apparemment.

Consommer est devenu un acte répondant à un besoin, pas à une envie et  franchement, ça fait un bien fou au ciboulot!

Ajoutez à cela que je suis en vacances, là, ce soir, ben, vous avez un Garofano Rosso euphorique :

 mokona.jpg

(et toujours nippophile! )

2 réponses à “Vade retro !”

  1. jean-marie dit :

    bonsoir, Florence,
    belles références poético-religieuses
    tu as toute ma compréhension, il ne s’agit que d’un péché véniel et tu auras l’absolution sans pénitence imposée
    Ta devise est forte
    bonnes vacances donc…
    le soleil du midi héraultais t’attend toujours !
    et nous aussi…
    amicalement
    jean-marie

Laisser un commentaire

 

Café Philo Sophia - Maison ... |
b2igibiireponse |
promo afpa grec 2010 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sociologie:Système L.M.D
| Collège Notre Dame
| LEGOVORE-STARWARS