Garofano Rosso

17 août, 2010

Vieux tigre dans la neige

Classé dans : vite dit — garofanorosso @ 10:39

??????

O_O, me diras-tu, une fois de plus.

Et une fois de plus, tu n’auras pas tort.

Tu as peut-être noté, si tu es un fidèle de ces pages ouèb, que mon « avatar » avait changé depuis quelque temps. Il est en effet passé de la belle Limousine aux yeux énamourés à ça:

katsushikahokusaivieuxtigredanslaneige.jpg 

Un vieux tigre dans la neige, donc.

Une peinture japonaise de Katsushika Hokusai, ouais monsieur!

Avec mes projets de déménagement (qui ne semble pas vouloir se profiler…. ) j’ai été amenée à faire du rangement dans mon appartement, et de faire le vide bien souvent. Du coup, ce vide m’a inspiré… NE RIS PAS, INSOLENT!!!

Bref, me voilà inspirée par le vide, donc. Ca promet… (j’ai devancé Vian, j’ai du vent dans mon crâne de mon VIVANT, aha! )

Et ce vide a fait naître en moi une profonde nippomanie, voire japophilie, comme on veut, aucun des deux termes n’existant, enfin je crois.

Alors, donc, je dors sur un futon, j’ai des faux tatamis dans mon salon, j’ai scié les pieds de ma table basse (très zen à la base, ça le fait) pour qu’elle soit à la hauteur d’une table japonaise (31 cm), et je ne rêve que de me débarrasser de ma table de salle à manger Henri je sais pas combien, de mon buffet du même acabit (qui pourtant, au moment de l’acheter en brocante, m’avait complètement séduite… comme quoi…. ), me débarrasser de mon canapé et mettre un futon replié….

J’ai enlevé toutes mes reproductions de Mucha qui trônaient partout pour les remplacer par des dessins de carpes ou par le fameux cercle zen:

cerclezen.jpg 

Bref, je m’ennuie comme un rat mort dans ce monde occidental, là, c’est dit.

Je ne sais pas si c’est la suite logique de ma conversion à la décroissance écolo, mais ce monde m’ennuie de plus en plus. J’ai envie de me retrouver dans un lieu à ma taille, petit, sans gaspillage d’espace, sans cette notion de propriété qui fait que l’homme se croit immortel, marquant par sa signature chez le notaire que cette fois, sa place est bel et bien faite et que ce bien acquis restera pour des siècles et des siècles…

Perso, mon bien acquis partira à l’Etat à ma mort…. alors, bon….. pfffffffffff….. paye ton immortalité…..

Je suis dans cet état d’esprit, là: je ne suis pas là pour l’éternité, à quoi bon faire comme si.

C’est peut être grave(genre le début d’une dépression de fort belle facture , ma foi), j’en sais rien, on verra bien dans quelques mois si je suis internée ou si j’ai fini sous les ponts…

6 réponses à “Vieux tigre dans la neige”

  1. jean-marie dit :

    …ni l’un ni l’autre, j’espère, chère Florence !
    blague à part, je pense que tu cours à la déprime sérieuse. Je ne suis pas psy… quelque chose mais j’ai connu un truc de ce genre et ça m’avait déposé délicatement dans les bras de l’industrie pharmaceutique…
    j’adore le Japon et tout ce qui s’y rapporte
    Je relis de temps en temps Mishima… (ce n’est bien sûr pas mon maître à penser) et son mot me fait penser à tes travaux mobilier : « Mon idéal… aurait possédé la beauté sérieuse du bois verni dans le vestibule d’une demeure de samouraï par une journée d’hiver. ”
    c’était un grand poète
    il est allé jusqu’au bout… il faut éviter sa fin
    tu vas dire que je divague…
    viens nous voir (il fait beau) pour te changer un petit peu les idées
    amicalement
    jean-marie

  2. garofanorosso dit :

    ah oui, toi aussi tu penses que je frole « un peu » la deprime?…. mouais, je le pense aussi…
    heureusement, comme tu dis, que le doux soleil heraultais va bientot me redonner un peu de peps.
    en fait, ce qui se passe réellement -je le sais, je dis chaque année qu’on ne m’y reprendra plus – c’est qu’en ce moment, il n’y a quasiment aucune activité au bureau, mais quand je dis aucune, c’est vraiment rien, et à force, franchement, se lever pour ne rien branler devant son bureau, ben, ça pete à la tête!
    et ça me fait ça CHAQUE ANNEE puisque chaque année je refais la même erreur de prendre mes vacances tres tard en aout!
    je le sais que je deprime, mais je me fais avoir quand même! faut-il etre con!
    donc, en fait, ça n’arrange pas mon humeur tout ça! faut bien le reconnaitre.
    ça va donc passer, après deux trois engueulées du boss et la reprise du rythme de travail!

  3. jean-marie dit :

    c’est plutôt rassurant puisque tu connais l’origine du mal…
    il fait très beau en ce moment ici
    le soleil t’attend !
    amicalement
    jean-marie

  4. garofano rosso dit :

    ah, oui, ça, je connais l’origine du mal, ça ne fait pas le moindre doute en effet, et j’avoue que là, à J-2, je sens la déprime s’envoler doucement!!

  5. LU dit :

    « j’ai devancé Vian, j’ai du vent dans mon crâne de mon VIVANT » je trouve que cette phrase illustre un esprit bien plein et libre…c’est surement mon cote hippie !

Laisser un commentaire

 

Café Philo Sophia - Maison ... |
b2igibiireponse |
promo afpa grec 2010 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sociologie:Système L.M.D
| Collège Notre Dame
| LEGOVORE-STARWARS