Garofano Rosso

  • Accueil
  • > Archives pour le Mardi 16 mars 2010

16 mars, 2010

Ecologie et teint de rose.

Classé dans : beaute — garofanorosso @ 10:12

Pendant longtemps, l’écolo de base c’était un visage nu, sans fard, sans khôl, sans rouge, sans rien, le cheveu filasse et la mine grise.

Et je pense que ça n’a pas aidé  à rendre l’écologie attractive, faut bien le reconnaître.

Faut du glamour, du beau, du sexe quoi. On peut le déplorer, certes, mais c’est la réalité: le beau attire. Point.

Et c’est marrant, hier soir, mon émission préférée d’Arte, Global Mag, en parlait, de la beauté. Des cosmétiques bio en fait. Qui ne sont pas si bons pour la peau qu’on pourrait le penser: entre ceux qui sont bio à 0.8 % par la cuisse gauche, et ceux qui sont 100% bio mais qui utilisent des produits allergènes quand même, on ne se sait plus où donner de la houpette ma parole!

Ce qu’il faut se mettre en tête, c’est que BIO ne veut pas dire inoffensif! Ce n’est pas parce que ça ne vient pas de la chimie que ça ne peut pas t’arracher la gueule! A titre de procédé mnémotechnique, pour pas que t’oublies que le bio ce n’est pas le pays des bisounours (contrairement à l’UMP apparemment! ) dis toi que  1/ le pétrole, à la base, c’est bien du vivant et 2/ souviens toi que la cigüe aussi, c’est une jolie plante… Alors, le bio? Toujours aussi mimi?

Bref.

Faut faire gaffe et rester attentif, c’est la base de la survie humaine en milieu hostile (genre, rayon de cosmétiques d’une grande surface! )

Alors, moi, comme la dame qui était interviewée en dernière partie de reportage, ben, je fais mes produits by myself.

Il faut acheter les matières premières, ce n’est pas vraiment donné , c’est vrai, mais bon, des huiles qui vivent 3 ou 5 années, à raison de 5 gouttes de temps à autre, ou de la poudre d’argile ou de riz…. ça ne se périme pas franchement!

Et au moins, j’ai ce que je veux, et je sais que je mets dedans.

Je me lance juste, hein, je n’en suis pas encore à fabriquer des crêmes pour le visage, mais bon, ça donne tellement de satisfaction de faire les choses soi même!

Alors voilà, mes poudres.

bioensemble.jpg  bioensemblepoudres.jpg

Poudre libre pour le visage (j’ai viré la photo par inadvertance, mais c’est la boîte ovale à gauche ) , poudre déo pour les dessous de bras, 

 biodeopoudre.jpg

Et poudre……. heu…………. poudre…..

biobicar.jpg

« Tonton, pourquoi tu tousses? Tonton, ton bicarbonate, c’est pas du bicarbonate!! »

 Et ben, moi si, c’est du bicarbonate. L’allié n° 1 de l’écolo.

Aha, que je suis drôle par moments!!

Hum…… Bref……

En effet, BIBI, comme je l’appelle maintenant, c’est un super pote : il te rafraîchit l’haleine quand tu le dilues dans de l’eau pour te rincer la trogne, il te blanchit les ratiches quand tu en ajoutes à ton dentifrice, il t’aide à digérer quand tu as abusé de gruau d’avoine bio cuit à l’eau sans sel (oui, c’est pas toujours fun non plus d’être écolo!!!) , et en plus, il nettoie ton lavabo et aide à maintenir tes canalisations propres!

Alors, c’est qui l’plus fort?

C’est BIBI biensûr!

Mais bon, c’est comme tout, hein, faut s’habituer, car 1 / c’est pas bon (un peu salé fade écoeurant, genre quand tu bois de l’eau de mer!) et puis, faut faire gaffe aussi, c’est mortel à fortes doses (genre 1.5 kg par jour, vois tu, c’est trop!!)

Sinon, pour les autres poudres, je te donne les recettes, facilissimes.

Pour la poudre libre :

5 mesures de fécule de maïs (ou de poudre de riz)

3 mesures d’argile blanche, 1 de rouge et 1 de jaune (ça colorera la poudre et ça t’évitera de ressembler à la Marquise du Fermoir de Mon Sac. On n’est pas à Versailles! Non mais!)

Perso, j’ai utilisé de l’argile rose (moins chère) et j’en ai mis 2 mesures, pour éviter le côté plâtre.

Ah, oui, une mesure, selon tes envies, c’est soit une cuillère à café soit une pelleté de bulldozer, comme tu le sens, l’important, c’est les proportions.

Pour la poudre déo, attention, faut aimer, c’est bio mais c’est costaud!

Alors: 5 g d’amidon de riz, 4 g de poudre d’iris de Florence* (arf!! )  (en fait c’est la poudre de la racine de l’iris qui est utilisée) , tu peux ajouter 6 g de poudre de pétales de rose, mais c’est pas obligé.

Tu mélanges tout ça , ensuite  tu ajoutes, douououououououououoouououocement, 10 gouttes d’huile essentielle d’ylang-ylang, tu remues bien encore (le mieux, comme je l’ai fait, c’est de faire ta préparation dans un récipent qui ferme bien, pour pouvoir secouer la poudre et bien mélanger les huiles).

Et enfin, tu ajoutes, minutieusement,  4 gouttes d’huile essentielle de patchouli (c’est de là que vient le parfum entêtant!).

Ensuite, ben, tu fais gaffe de ne pas porter de haut noir, et tu te poudres les dessous de bras avec une houpette ( ça chatouille, ça met de bon poil dès le matin! )

Bon, alors, la poudre sous les bras, faut avoir l’habitude, c’est pas le dernier Narta machin anti traces blanches, tout ça tout ça, hein, sois prévenu, ami des fleurs : le bio, ça se mérite aussi, c’est pas la facilité tout de suite là , comme ça!

Ah, et la recette du bicarbonate : 3.50 € et un magasin bio = 1kg de bibi chéri!!

* c’est mon prénom dans la vraie vie.

 

 

Café Philo Sophia - Maison ... |
b2igibiireponse |
promo afpa grec 2010 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sociologie:Système L.M.D
| Collège Notre Dame
| LEGOVORE-STARWARS