Garofano Rosso

18 février, 2010

Badinter, bad trip!

Classé dans : chuis ecolo ou bien? — garofanorosso @ 8:49

Oh, déception!

Oh,amertume, rage et larmes aux yeux!

Mon Elisabeth préférée, dont je parlais dans le papier précédent, à qui je donnais quelques conseils d’écologie féministe, est en fait une fourbe, à la solde d’entreprises richissimes et de publicitaires non moins riches.

Le Canard en parle dans son édition d’hier: Mme Badinter est la principale actionnaire du groupe de pub Publicis.

Or, le groupe en question compte parmi ses bons clients des noms comme Nestlé, ou Pampers… Ce qui peut faire comprendre qu’Elisabeth fustige les envies de purées bio, faites maison et les langes à laver. Elle nous raconte que c’est pour la libération de la femme, mais en fait, on peut aisément soupçonner que c’est surtout pour son porte-monnaie.

Et ça, c’est décevant , franchement.

Qui plus est, notre chantre du féminisme (que j’admire moins du coup) critique cette vision archaïque de la femme, au foyer en train de torcher les mômes, de faire la lessive, le ménage, la bouffe et tout le reste, mais n’est-ce pas la publicité qui montre , depuis qu’elle existe, la femme dans cette position soumise, bonne mère, bonne épouse, belle, mais pas trop, mince et souriante, avec 4 gosses aux basques, en train de préparer la bouffe pour l’Homme qui rentre du travail?

Hmmm?

Alors, Mme Badinter, avant d’attaquer les écolos qui prônent le retour à l’allaitement, surveillez vos propres amis.

Avec des amis comme ça, le féminisme n’a pas besoin d’ennemis.

 

6 réponses à “Badinter, bad trip!”

  1. jean-marie dit :

    bonjour Florence,
    je comprends ta déception…
    tu sais, depuis un certain temps, je pratique la politique de l’autruche… ce n’est pas trop courageux
    mais j’en ai marre des mauvaises nouvelles en tout genre.
    le navire fait eau de toute part et le combat contre les moulins à vent est-il encore de mon âge…
    que de poncifs je peux écrire en quelques mots !!!
    bon courage à toi qui sait toujours te révolter
    bises amicales
    jean-marie

  2. garofanorosso dit :

    moi qui pensais ne plus etre naïve… quelle déception, en effet!
    j’avais brulé toutes mes idoles, il restait les Badinter… – 1 ….

  3. marie-claude dit :

    Cela fait un tabac …
    On en parle en Belgique, pas en bien dans le journal « Le Soir », au fond, elle réveille bien plus qu’elle n’endort le sentiment naturel des femmes qui veulent en conscience avoir des droits de « travailleuses » à pouvoir allaiter six mois durant leur nouveau-né !
    Patrons à vos poches …
    amitié .

  4. garofanorosso dit :

    chaque femme est libre d’allaiter 6 ans si ça lui chante, du moment que c’est librement choisi !
    tout est question de liberté de choix, toujours.
    et ça, je ne supporte pas que quiconque, même la papesse du féminisme me l’enleve ou le remette en question!

  5. DF dit :

    Et Nestlé, c’est le lait en poudre, non?

    Je poursuis la visite de votre blog… merci pour ce coup d’oeil inédit sur Mme Badinter.

  6. garofanorosso dit :

    cher daniel, je ne devrais pas vous le dire (je suis une blogueuse incognita en principe… ) , mais vous etiez un tres agreable fidele de mon ancien blog!

    je suis tres heureuse se vous retrouver ici.
    oui, Mme Badinter m’a profondément déçue…

Laisser un commentaire

 

Café Philo Sophia - Maison ... |
b2igibiireponse |
promo afpa grec 2010 |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Sociologie:Système L.M.D
| Collège Notre Dame
| LEGOVORE-STARWARS